Un jour sur terre en 2040

7,9915,90

En ces temps de chaos et de révélations, imaginons un monde de tous les possibles, un monde où chacun serait à sa place, rendu accessible par des prises de conscience, des enseignements. Les Humains, acteurs et créateurs, reprendraient les rênes d’une nouvelle terre, souverains dans une société choisie où régneraient la vérité, l’harmonie, le respect et la joie.
Nous pourrions vivre nos rêves, exploiter nos potentiels, sublimer nos dons et être en parfaite symbiose avec la nature et les animaux.
Dans ce voyage où l’auteur nous emmène, les Êtres galactiques partagent leurs connaissances, car ils sont nos frères et sœurs ; ils sont Nous, sur d’autres plans, et nous aident à développer nos plus belles couleurs.
Une Terrienne et un Vénusien, Marie et Adami, se reconnaissent.
Ils naviguaient de vie en vie dans les galaxies, et leur rencontre sur Terre est le début d’une aventure palpitante.
 Marietta, née de leur union, est le souffle d’un vent nouveau, un vent d’inspiration, léger, qui incite au bonheur, une fièvre exquise où la vie est un enchantement.
Laissons-nous guider, comme des enfants confiants et inspirés, dans l’ivresse d’un Amour retrouvé, pour une vie plus fluide, rayonnante, libre et authentique.

Effacer

Extraits du livre

Marie, Terrienne, a de longs cheveux blond doré, avec quelques reflets cuivrés, mettant en valeur ses grands yeux bleu azur, elle est élancée, fine et musclée. Elle a des jambes fuselées, une taille fine, des hanches marquées, qui donne à sa silhouette l’harmonie féminine d’une déesse ; son petit ventre est ferme et souple, elle a une démarche de danseuse ; on a l’impression qu’elle vole plus qu’elle ne marche, aérienne, on ne l’entend pas arriver et elle en joue malicieusement pour surprendre ses proches. Elle joue du piano divinement et ses doigts longs et fins courent sur les touches pour des musiques célestes.

 

Adami est issu de la planète Vénus, il est grand, élancé, des cheveux blonds très doux, un visage fin et un peu émacié, il respire la bonté et l’harmonie. La démarche souple, ses jambes musclées, son port de tête, lui donnent une assurance et une force indéfinissable. Quelques particularités physiques le différencient des Terriens, un crâne un peu allongé, des grands yeux bleu indigo, dépourvus de cils et de sourcils, juste une arcade bien marquée surligne son regard. Un nez à la grecque, une bouche très fine, une peau légèrement bleutée et veloutée, des mains longues et fines, un timbre de voix grave avec un faible accent « d’ailleurs » résultant d’une configuration un peu différente des cordes vocales terriennes et de la langue parlée sur Vénus ;

 

Comprendre c’est ne plus avoir peur. Quand on comprend qui on est, et pourquoi on vit certaines situations, les peurs s’évanouissent et on passe à autre chose… facile me direz-vous, mais pas facile dans le contexte actuel…pourtant si, mais nous mettons des vies et des vies pour le comprendre.

Si on a encore peur et qu’on n’arrive pas à exprimer notre souveraineté, on aura des dictateurs, des privations de liberté, etc. C’est pour cela qu’il est nécessaire de comprendre en profondeur les raisons de tout ce que l’on vit en ce moment et depuis des siècles.

Informations complémentaires

Format livre

162 pages

ISBN ebook

9782407041053

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407022069

A propos de l'auteur : Marie-Annick Simon - pseudo Annick-Mariannah

Marie-Annick Simon - pseudo Annick-Mariannah

Après une carrière professionnelle en France, l’auteure s’est formée en médecine chinoise et en hypnose. Une nuit, l’écriture s’est révélée comme une évidence par la poésie et elle a écrit de nombreux recueils. Plus tard, l’auteure est partie vivre en Tunisie où elle a rencontré des artistes et artisans et elle a ressenti l’élan de mettre en valeur leur art par ses poèmes, pour les faire connaître. À ce jour, elle ose modestement se lancer dans une allégorie inspirante pour la création d’une nouvelle façon de vivre. Les derniers évènements nous font entrevoir la nécessité de changer de regard sur ce monde et suscitent chez nos enfants l’envie de se réaliser et de se construire sur des bases nouvelles.