Un endroit sans espoir

4,999,90

Un endroit sans espoir dépeint la situation politique camerounaise grâce à un conte rêvé, mettant en scène un homme lion régnant en maître sur son royaume, puis un exemple de procès avec une jeune femme accusée de parricide alors que son père la violait régulièrement. Et enfin un analyse de la situation du pays dévastée par les égaux des leaders de tous bords.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

  • EXTRAIT DU LIVRE
  • Monsieur le juge dit-elle. Vous pouvez me condamner. Mais je serais toujours libre. J’ai tué mon bourreau, et, tout endroit où l’on m’enfermera en guise de prison, ne sera qu’un endroit de repos, de contemplation de la vie, du monde et de l’avenir. Je profite pour dire quelques choses à l’assistance, notamment à vous les prisonniers politiques qui devront être jugés pour avoir exprimé vos opinions et désir et de libertés. sentez-vous heureux, car vous êtes des exemples dans une société ou des citoyens sont à l’exemple de ma mère, celle qui voit l’injustice et ne dit rien de peur de perdre un rêve, de perdre un idéal déjà perdu. Ne soyez pas comme cette femme, complice des souffrances de sa fille et finalement responsable de la mort de son mari. A force de vouloir tout garder on perd tout. Et surtout quand on a comme seule excuse la peur, on est perdu d’avance. Ma mère avait peur d’être ridiculisée aux yeux du monde en dénonçant le forfait de son mari. Elle avait peur de perdre sa famille, et finalement, elle est ridicule non pas parce que son mari a violé sa fille, mais plutôt parce qu’il a fait sans qu’elle ne s’oppose. au final elle a perdu sa famille, et aussi mon estime. Mais au fond je la comprends. Dans ce pays, on nous a forgé au fil du temps dans la peur, on nous préparé à coup de menaces, de mensonges et de rêve illusoires à accepter la souffrance d’autrui sans réagir. Voilà ce que nous sommes devenus. Voilà ce que ma mère est devenue. Alors que si nous avions été plus courageux on aurait sauvé notre père et notre famille, on aurait pu sauver notre pays.

Informations complémentaires

Format livre

79 pages

ISBN ebook

978-2-407-03599-1

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407017003

A propos de l'auteur : Sidoine Kamga Djomou

Sidoine Kamga Djomou

. Kamga Djomou Sidoine est un jeune cinéaste, qui sera marqué par la vie politique de son pays. Depuis son jeune âge il à assisté à la crise politique de 1992 appelé les villes mortes où lui et ses frères ont passé plus de 6 mois sans plus aller à l’école. Il est aussi marqués par les émeutes de la fin de février 2008 ou les étudiants ont été massivement arrêté et mis en prison. Lui-même étudiant décide de militer dans les mouvements d’association tels que l’ADDEC (association de défense des droits des étudiants du Cameroun.) mais il n’y restera pas longtemps car selon lui leur combat est voué à l’échec du fait de la super autorité étatique sur les activités universitaires. Il décide de rejoindre un parti politique. Il est tout d’abord sympathisant de l’alliance pour la démocratie et le développement de GARGA HAMAN ADJI, puis de l’offre orange de hilaire KAMGA enfin il s’inscrit dans le mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) porté par Maurice KAMTO ou il milite en février 2019 par un mouvement appelé marches blanches pour revendiquer le rétablissement de la vérité des urnes. Pendant cette manifestation son petit frère est arrêté et jeté en prison. Durant la période d’incarcération de son frère il réalise la violence de l’état et surtout les tares d’un combat porté par les leaders d’opposition. Ainsi il décide d’écrire un livre pour mieux exprimer son expérience et son point de vue sur ce combat pour les libertés.