Traversée douloureuse

7,99

Mon pays, la Guinée-Conakry a un grand potentiel de ressources naturelles. À cause des tensions ethnopolitiques qu’elle traverse à répétition, elle a du mal à prendre sa destinée en main. Mes études étant menacées par les conflits, j’ai quitté le pays en 2015 afin de poursuivre ma passion librement ailleurs.

Ainsi, j’ai pris la route de l’Europe, le chemin a été très long et entaché de difficultés qui ont failli me coûter la vie. J’ai été victime avec d’autres migrants, du trafic d’êtres humains dans le désert, j’ai connu la prison en Libye, la peur sur la Méditerranée. Entré en France, je croyais la fin de ma souffrance arrivée, mais ce fut le contraire. J’ai dormi dans les rues de Marseille avant d’être récupéré et logé par le collectif Congo à Saint-Martin-de-Crau. Étant mineur j’ai été placé au foyer de l’enfance à Privas et confié par l’association Pluriel à Bourg-Saint-Andéol en Ardèche. Ma passion pour continuer mes études a été mise de côté pour des problèmes d’obtention de papiers. L’Ardèche est un mauvais souvenir pour moi, ainsi que pour mes amis immigrés qui y étaient.

Aujourd’hui, je m’insurge contre tous ces traitements racistes envers les immigrés, dont j’ai été moi-même victime. « La coopération Afrique-Europe doit être sincère et égale. »

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

EXTRAIT DU LIVRE

« La montée de l’eau était tellement énorme que ceux assis à l’avant du bateau étaient à dix centimètres de l’eau. C’était la panique totale. Chacun de nous implorait la grâce de Dieu à sa manière, les chrétiens invoquaient Jésus et les musulmans la “fatiya”. Tout à coup, le moteur du bateau s’est arrêté, ce qui a augmenté encore un peu plus notre désespoir… La seule chose qui m’a épouvanté était de mourir sans que ma mère me voie une dernière fois. »

Informations complémentaires

Format livre

180 pages

ISBN ebook

978-2-407-03560-1

Version

Ebook téléchargeable

A propos de l'auteur : Cheick Fanta Mamady Keita

Cheick Fanta Mamady Keita

Cheick, né à Nzérékoré dans la région frontière du sud de la Guinée, a été scolarisé à l’école islamique à l’âge de 2 ans pour apprendre l’islam. Son père, un intellectuel, l’a envoyé ensuite à l’école française. En 2014, il a obtenu son BEPC au collège II à Nzérékoré. Passionné de sciences littéraires, il s’est orienté en sciences sociales au lycée Felix Roland Mounié de Nzérékoré où il représentait sa classe dans plusieurs concours littéraires au sein de l’établissement. Pour des raisons de conflits ethnopolitiques, sa scolarité a été perturbée. C’est ainsi qu’il a décidé de prendre la route migratoire afin de réaliser sa passion. Lorsqu’il est arrivé en France en 2017, il n’a pas pu continuer ses études à cause de problèmes d’obtention de papiers. Il s’est orienté dans les travaux publics avec le groupe Eiffage, en alternance de 2018 à 2019. Il s’indigne de l’enfer que connaissent les immigrés en Libye et du racisme en France, dans certains départements, envers les Africains. Il écrit son premier livre en 2020.