Prétoire sous influence

9,9919,90

La justice et le monde juridique ne sont pas synonymes, arrivent rarement à se conjuguer ensemble.
 Sur le banc des accusés se tient Gaudens Profane, un administratif sans histoire travaillant dans une multinationale spécialisée dans la distribution  des eaux aux activités complexes. A-t-il perpétré, organisé, l’enlèvement de la famille Tapageur, un foyer très discret dont le chef de famille fréquente les ors du pouvoir ?
 Trop de preuves à charge existent contre lui pour ne pas croire à son implication au sein du tribunal acquis à l’accusation, et que dire de sa mollesse suspecte à se défendre ? Pourtant, la balance de la justice peine suffisamment à se stabiliser au regard d’un trop-plein de témoignages et autres  incohérences administratives du dossier d’instruction,  pour ne pas semer dans les esprits un doute raisonnable.
 Est-il un faux innocent ou une victime expiatoire de la broyeuse pénale ?
Au cours de ce procès hors normes, le comportement des avocats, des juges, des médias, des témoins, du pouvoir, pose question. Rien ne se passe comme prévu dans un procès, où d’habitude tout est quasiment arrangé à l’avance, à l’intérieur d’un  enclos réservé à l’entre soi du microcosme juridiques, condamnation ou liberté. Un procès n’est que la représentation d’un  spectacle exutoire dissimulant les coulisses.
Les codes sont cassés, tout concours à plonger dans l’ambiguïté et le doute des jurés sincères jetés en pâture dans le conclave judiciaire du délibéré, à la merci d’un président roué et madré, connaissant toutes les ficelles de la manipulation et de la réinterprétation des  lois et jurisprudence.
Rien n’est simple dans un jugement : qui ment, qui dit la vérité ! que va-t-il ressortir à l’issue de ce procès ? Comment vont réagir les jurés ? L’intégralité du procès, suivi du délibéré, permet de comprendre les rouages d’un système aujourd’hui à bout de souffle et de s’interroger  sur chaque jugement rendu.
Nous croyons  tout connaître de la justice au travers de la diffusion d’informations ou  des images  télévisuelles présentées à nos yeux en tant que vérité !
Ne jamais se fier aux apparences !
Ce roman tente de soulever le voile méconnu d’influences parasitant la sérénité  judiciaire, au travers des médias, des avocats, des juges, des politiques, du monde carcéral  s’arrogeant  le droit de juger, d’affirmer des vérités, se vantant d’impartialité sur les hommes et les femmes.
Une question se pose alors. Doit-on croire les propos d’une  personne retenue par une laisse ?
Les éléments de  réponses sont à l’intérieur de l’ouvrage. 

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Informations complémentaires

Format livre

328 pages

ISBN ebook

9782407041305

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407022311

A propos de l'auteur : Michel Zoubiri

Michel Zoubiri

Homme de voyage et découverte, Michel Zoubiri est un être curieux de tout, son existence se compare à ses romans divers et variés , avec un seul but, chercher par des récits la part d’ombre que chaque héros porte en lui, l’émanation d’énergie par l’aura invisible qu’il diffuse. Ne jamais stagner dans l’habitude pernicieuse d’un confort que nous prenons avec le temps pour une coutume familiale ou persister dans la résignation après une épreuve terrible. L’auteur fait de sa vie un éternel recommencement, chaque idée semée doit ensemencer une nouvelle, ainsi le futur est une rose renouvelant sa beauté, sa douceur et sa senteur chaque matin.