Pourquoi encore la guerre ?

8,9918,90

Les deux grandes guerres mondiales ont horrifié et traumatisé notre humanité. En réaction, l’interdiction de la guerre et l’élimination de la menace qu’elle représente ont fait l’objet de vives préoccupations. Cette prise de conscience s’est éteinte comme un feu de paille. Bien que chacun les redoute, les conflits armés continuent de ravager notre monde ; les nations se montrent fourbes dans la gestion de cette calamité et l’utilisation des armes. L’armée d’humanitaires et les initiatives de recherche de la paix ne s’attaquent pas à la racine du mal, laissant croire que la guerre est une fatalité et qu’il est vain de songer à s’en affranchir. L’auteur actualise et relance l’appel à débarrasser notre humanité de la guerre. C’est un manifeste dont le but est d’activer et faire émerger un nouveau courant dynamique qui reprenne le combat pour un monde de félicité.

UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

Les seigneurs de guerre ont fait de cette grande catastrophe, contraire aux Conventions sociales, une pratique normale quasiment obligée. Ils en ont fait une croyance en laquelle ils vouent un attachement passionné. À cet effet, ils ont fait des traités de guerre des livres liturgiques ; ils prescrivent les rites que doivent accomplir les soldats sur un champ de guerre. Le Conseil de sécurité de lONU est ainsi élevé au rang de Vatican de la guerre ; son président, le pape de la guerre ; la salle du Conseil de sécurité, la sacristie ; les champs de bataille, les lieux de culte.

Informations complémentaires

Format livre

261 pages

ISBN ebook

9782407039180

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407020195

A propos de l'auteur : Amon ÊTCHIAN

Amon ÊTCHIAN

Amon Êtchian est docteur en Science des Technologies de l’Information et de la Communication de l’université Paris 6. Il a été enseignant-chercheur, administrateur système et réseaux dans ladite université. Il a également enseigné à l’INP-HB de Yamoussoukro. Après avoir travaillé dans une station terrienne de télécommunications par satellite, il a intégré un centre de télémesures sur la fusée européenne Ariane. Il a aussi assumé des responsabilités en tant que directeur technique, directeur des systèmes d’information, correspondant des données à caractère personnel, ingénieur d’affaires, architecte réseaux et télécoms dans plusieurs entreprises locales et multinationales. Amon Êtchian a déposé cinq brevets d’invention.