Mes sylves. Compositions et autres pièces

7,9917,90

« Compositions », qui ouvre ce recueil, consacre ce lien qui a toujours uni poésie et peinture. Les aquarelles de Mohammed Khadda, peintre abstrait, ont constitué pour nous une source d’inspiration.

Existe aussi tout ce monde qui nous entoure, cette nature protéiforme que le poète regarde d’un œil neuf, dont il entend dévoiler les mystères, les beautés secrètes… Ainsi, des connivences naissent, un émerveillement continu qui ne peut se dire que par le vers.

Mais la poésie est aussi engagement et expression d’un vécu, tout ce qui est à partager avec un lecteur ami et confident tout à la fois.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

p.52, ligne 11

Mon île est un radeau

sur les eaux

tendres ou endurcies

en colère ou apaisées.

 

Mon île est une barque

assaillie par les flots.

 

p.80, ligne 21

Prière

Renaît de tes cendres

ô poésie

Que ton souffle viride

ranime mes sens assoupis

et mes souvenirs aussi

qu’il revigore

ce corps et ce cœur

qui s’étiolent

comme feuilles

qui sentent approcher

l’automne

Renaît de tes cendres

ô poésie

pour dissiper ces ombres

qui enténèbrent ma vie

et enchanter de tes trilles

mon cœur rabougri.

 

p.116, ligne 12

Victoire du jour

Le jour s’éveille

et lentement

la terre sort

des limbes

de la nuit.

Informations complémentaires

Format livre

189 pages

ISBN ebook

9782407039296

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407020300

A propos de l'auteur : Fadila Chaabane

Fadila Chaabane

La poésie, une écoute émerveillée du chant du monde, des pulsions de la vie en soi, a accompagné son apprentissage de cette langue adoptée, qu’elle continue à aimer pour sa beauté, pour son génie. Les comptines ont charmé son enfance rêveuse, rythmé ses jeux. Puis, des poètes sont venus s’imposer à l’adolescente : Victor Hugo - Les contemplations, un prix reçu au collège -, Baudelaire, Rimbaud, des classiques et des modernes, dont des poètes francophones, Césaire, Kateb, Dib, pour ne citer qu’eux, ont nourri son inspiration. Plus tard, elle a œuvré à faire aimer cette poésie à ses étudiants.