Mémoires de routes – Le chant des pagodes

7,9918,90

S’il est un pays qui mérite que l’on s’y arrête, c’est bien la Birmanie (le Myanmar aujourd’hui). Le pays du million de moines bouddhistes et de millions de pagodes aux stupas rutilants sous les couches de feuilles d’or.
Ne serait-ce que passer une seule journée dans le pays et visiter uniquement l’extraordinaire pagode Shwedagon à Rangoon (Yangon aujourd’hui), le voyage est une réussite. Assurément l’une des sept merveilles terrestres.
Pagan (Bagan aujourd’hui) est l’autre chef-d’œuvre de ce pays, plus de 3000 temples éparpillés sur le plus grand site archéologique de la planète. Un hymne au Bouddha et les différentes dynasties qui se sont succédé pendant plus de quatre siècles.
Mais la Birmanie, ce sont aussi des centaines d’ethnies proches de leurs racines ancestrales, et  qui recherchent encore aujourd’hui les voies de l’autonomie ou de l’indépendance, que le peuple Bamar majoritaire ne leur confiera pas. D’où des conflits incessants depuis des dizaines d’années, souvent passés sous silence.
Après une décennie de réveil démocratique, en 2021 le pays a de nouveau basculé dans la dictature militaire, la démesure d’une armée toute puissante, de généraux pour qui le mot démocratie n’existe pas dans leur langage,  ni de partage sur les immenses richesses que contient ce pays.
C’est dans ces moments-là que je pense très fort à mes amis de Pagan ou d’ailleurs : puissent-ils avoir la sagesse dictée par le bouddha de la compassion et avoir de quoi survivre en ces temps maussades. Ce manuscrit leur est dédié.

UGS : ND Catégories : , , Auteur : .

Extraits du livre

P 19. Pagan est une illumination divine pour le voyageur… Paysage d’une infinie sérénité, l’un des plus accomplis d’Asie sur le plan architectural.

P 26. La rencontre du moine renonçant U PAN DA WIN THA est une expérience unique.

P 29. Par deux fois j’ai connu la détention en Birmanie…

P45.Minuit la sonnerie du téléphone me fait sursauter… U Hla Kyi veut me voir immédiatement… Il me donne RV au 21 Sule Pagoda Road… Une personne nous attend à l’entrée…

P 46. Sur ce, nous nous quittons dans une atmosphère de série SAS…

P69. La presque totalité de la nation birmane ne croyait pas un mot des diatribes du parti qui jouissait de privilèges immenses à Rangoon, la capitale.

P 78. …j’arrive enfin à la fameuse « pagode des moines volants ».

P 87/88. Chaque matin, Mu Louma part au bain avec sa fille…. mais surtout de nettoyer les spirales de métal qu’elles portent toute une vie autour du cou, afin de le rallonger.

P 94. …Les Karennis refusent d’être considérés comme étrangers sur leur propre territoire.

P 103. En une seule journée, je suis passé  d’une atmosphère tendue aux portes de la Chine, à un match de football dans une ambiance bon enfant.

P 106. Je ne suis pas le premier blanc à venir dans le coin… Je suis seulement le premier étranger, sans business déclaré,  à rouler sur la fameuse « Ledo road »…

P 125. Je me retrouve au milieu d’une population dont le plus grand spécimen doit avoisiner le mètre quarante … je suis un géant à côté de lilliputiens.

P 135. Je découvre le monde brut des pierres précieuses. Devant moi, rubis et saphirs non-polis illuminent la surface de la table de leurs couleurs rouge ou bleue.

P 162. Il n’y a que la Birmanie pour offrir au voyageur le luxe de visiter des sites médiévaux vierges de tourisme, empreints d’une spiritualité intacte et au contact d’une population authentique et méritoire.

P 164. …ce qui m’a amené à me passionner pour une « histoire birmane ». Aller à l’aventure via le récit d’un homme célèbre, marcher dans ses pas, m’asseoir à sa table…

P 173. Les fleuves birmans sont méconnus, car la Birmanie est secrète depuis la nuit des temps. Voyager sur ces artères fluviales au long cours, est une lente remontée à la source de la vie.

P 193/194. Parmi les centaines de peuples qui composent la nation birmane, les Nagas forment un groupe restreint mais très certainement le plus coloré du pays… On comprend aisément à les voir, pourquoi cette région a de tous temps valu des maux de tête aux gouvernants successifs.

P 207. Jadis pilote de chasse d’une unité spéciale de la Royal Air Force britannique, le Révérend combattit contre les Japonais pendant la Seconde Guerre mondiale.

P 218. Le peuple rohingya est le damné d’une terre oubliée du monde birman…

P 234.  Aung San Suu Kyi. Déchue de son prix Nobel, déchue de son poste de Président,  quoiqu’il arrive, elle reste dans la mémoire humaine «  la dame de fer » au visage d’enfant, celle qui n’abdique jamais.

P 235. Un combat de titans, dont la jeune femme sortit vainqueur en posant ses lèvres sur la gueule du cobra, littéralement hypnotisé.

 

Informations complémentaires

Format livre

244 pages

ISBN ebook

9782407043750

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407024766

A propos de l'auteur : Thierry Robinet

Thierry Robinet

Quarante-cinq années d’Asie, dont une belle partie à explorer la terre birmane. « Le Chant des Pagodes » est un passionnant  livre d’Aventures et de culture. Des histoires étonnantes aux quatre coins du pays à la découverte de peuples méconnus, l’auteur va là où les autres ne vont pas. Une amitié sincère le lie aux populations visitées entre territoires de hautes montagnes enneigées aux plaines poussiéreuses du centre, plages sublimes et milliers d’îlots qui parsèment le golfe du Bengale. Des rencontres et aventures insolites ou provoquées dans les périodes obscures du totalitarisme gouvernemental, l’omniprésence de la religion bouddhiste dans un pays à nul autre pareil. La beauté des sites et paysages de Birmanie sont une invitation supplémentaire à emboîter le pas de l’auteur et découvrir la magie des lieux.