Les petits Payous de nos montagnes

7,9917,90

Un environnement exceptionnel.

Des enfants sur les nuages.

Un fonctionnement ancestral qui se perd.

La fraicheur de la jeunesse.

La gentillesse à tous les niveaux.

La vie des enfants d’ailleurs.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

EXTRAITS CHOISIS

« Dans nos montagnes je trouve les enfants plus épanouis que dans certaines régions, là aussi la disparité régionale se fait sentir et on retrouve à travers ces mômes les racines de leurs ancêtres, quand la France n’était encore qu’un amalgame de régions ne fonctionnant pas encore en symbiose, le langage déjà, puis la façon de réagir aux évènements locaux et ponctuels, entre un gamin de Haguenau en Alsace et un de Puy-Saint-Pierre en Hautes Alpes il y a un gouffre, l’altitude déjà, puis le climat, puis le contexte social attaché à une région. »

*******

« Les petits payous dont il est question dans ce présent livre sont aussi de ces élèves de primaire des Puys au-dessus de Briançon, ils ont donc entre cinq et onze ans, tous d’une grande gentillesse ils sont aussi très polis, bien sûr comme tous les mômes ils sont remuants et parfois indisciplinés, il faut faire avec, on ne transporte pas des images. »

*******

« Donc, Tistou c’est une colossale réserve d’énergie, ses frères, plus âgés, sont nettement plus calmes mais ils sont au collège, ce passage qui transforme les gosses ; quand il fait beau, du moins quand il ne neige ni ne pleut, il descend à l’école à vélo, une balade de trois kilomètres sur un dénivelé de deux cent cinquante mètres, au début je frémissais un peu de voir ce petit bonhomme de rien du tout sur cette route sinueuse coincé entre paroi abrupte et ravin tout aussi abrupte, puis j’ai vite réalisé qu’il s’en sortait très bien. »

[page 54]

Informations complémentaires

Format livre

181 pages

ISBN ebook

9782407036936

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407017942

A propos de l'auteur : François Ihuel

François Ihuel

Francois Ihuel est né le 24 Avril 1950 à Paris. Après une enfance difficile de privations, et d’interrogations il rentre dans la vie active dans de mauvaises conditions. L’adolescence chaotique et perverse qu’il a vécue va le desservir mais aussi l’aider. Ses expériences de jeune homme pas comme les autres, heureuses et malheureuses, vont le forger à tout accepter, une école de la vie incomparable. Il passe d’un employeur à l’autre, d’un «métier» à un autre, il apprend tout et rien, il sait tout et rien, il découvre la société, les bons côtés mais surtout les mauvais. Il se forge un caractère sur les navrances humaines et découvre qu’il ressemble aux autres. Passionné d'Histoire, il brode quelques constructions romantiques, qui peuvent avoir un fondement réel, qu'il intègre dans une époque du passé. Pour donner de la vraisemblance au récit, il s'appuie sur ses connaissances et quelques recherches historiques afin de situer les scènes décrites dans un contexte ayant existé et leur donner une cohérence sans que ce ne soit une réalité historique. Se plonger dans le passé en construisant une histoire c’est un peu s'y intégrer, se rendre acteur de ce qu'on écrit, c'est une évasion bénéfique au psychisme tellement reposante. Après quelques romans et une série autobiographique il ne pouvait pas faire l'impasse sur la région qui l'a accueilli. Parisien de naissance, il se trouve bien dans cet environnement montagnard, souvenir de son enfance en montagne. Ce regard sur les gens de montagne c'est celui de celui qui n'est pas des montagnes mais qui les apprécie.