Les maux et l’humour des mots…

7,99

Les mots s’expriment dans ce recueil non exhaustif.  L’irritation fréquente et l’ouverture d’esprit les a poussés à parler de leur beau teint car il faut plaire. C’est ce qui génère le langage.
Ils sont parfois employés sans réflexion. Mais des personnes aiment ceux qui sonnent et raisonnent.
Merci à eux que je côtoie et aime tant :
Il s’agit d’un abécédaire,
Ce n’est pas un dictionnaire.
Et ils m’ont permis
D’exprimer leur ressenti.
La langue vit. On peut la tirer, la choyer. Elle progresse, parfois et régresse ; qu’elle soit usuelle ou non ordinaire, elle est le reflet
sociétal, décalé.
Au-delà de ses racines, la langue a germé et s’est envolée pour évoluer.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

Michel Serres, dans le gaucher boiteux, parle de dissymétrie, de déambulation, de bifurcation

Page 57.

Hospital, Hôpital.

Au XVIII siècle, le « s » discret et donc ignoré, s’est envolé pour se poser, tel un oiseau il a ouvert ses ailes pour survoler le ô.

Page 67.

À leur origine, les mots étaient des dessins qui exprimaient ce à quoi il était fait référence. Essayez de trouver en regardant l’alphabet, ce que chaque lettre peut représenter !

Informations complémentaires

Format livre

164 pages

ISBN ebook

9782407041503

Version

Ebook téléchargeable

A propos de l'auteur : Sabine Turlan

Sabine Turlan

Née en forêt, cela a fait développer chez elle l’amour et le respect de la nature. Une enfance contrariée ainsi que ses études furent troublées. Lors de sa vie professionnelle, une mauvaise direction qui ne respectait pas ses aptitudes littéraire et artistique a multiplié des emplois divers et variés. Cette rencontre avec des milieux si différents lui a permis de découvrir un monde qu’elle aurait sans doute ignoré. Cela lui a permis de développer les remises en cause de certains fonctionnements de la société ainsi que ses propres idées et ressentis. Comme quoi, les erreurs peuvent devenir très positives. Depuis que le travail a cessé, elle a la joie de s’adonner à ses passions. L’écriture et la peinture l’épanouissent énormément.