Les cinq survivants – Eronor et le nuage maudit – Tome 1

9,9921,90

Écrire cette histoire a été un passe-temps pour moi, un loisir. J’espère que les lecteurs prendront autant de plaisir à lire ce récit que j’en ai eu à l’écrire.

Eronor est le garçon que je rêvais d’être étant petit. Ce roman traduit l’imagination et les idées de l’enfant de 13 ans que j’étais.

Plus les années ont passé, plus j’ai eu l’impression de m’être fabriqué un ami, de m’être créé un univers bien à moi, que j’étais très heureux de partager avec une seule et unique personne : ma mamie. Maintenant, je suis fier de le partager aussi avec vous .

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

Mahélia referma avec précaution le livre qu’elle tenait dans les mains, et le reposa délicatement sur ses genoux.

Intitulé « L’histoire de Tamir », l’ouvrage à la reliure estam-pée d’or était magnifique. Sur le dos du livre, la mention « lu et approuvé par l’Empereur » ressortait sur le cuir rouge vif.

—         Maman, qui étaient les Survivors ?, demanda le petit Eronor, intrigué.

Perdue dans ses pensées, la femme prit le temps de regarder ses enfants, plongeant son regard maternel dans leurs yeux innocents.

—       Les Survivors ? C’étaient des guerriers. Ils étaient au service du Royaume et protégeaient les populations !

Informations complémentaires

Format livre

475 pages

ISBN ebook

9782407039869

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407020874

A propos de l'auteur : Nicolas Mucci

Nicolas Mucci

Nicolas Mucci est né en 2003. Son projet d’écriture s’est formé à l’âge de 13 ans. Cette envie d’écrire a principalement trouvé sa source dans la frustration qu’il éprouvait au cours des rédactions de français. Il devait calmer la fougue de son imagination face à l'énoncé restrictif des sujets. Il a alors voulu écrire un texte qu’il serait le seul à pouvoir borner. Mais il lui manquait quelqu’un qui pourrait corriger ses fautes et qui pourrait reprendre ses tournures de phrases parfois maladroites. Sa grand-mère s'est brillamment occupée de ce travail.