L’écriture Cinématographique dans les œuvres de deux romanciers postmodernes : Jasper Fforde, William Boyd

9,9920,90

La présente thèse est une étude des techniques cinématographiques dans des œuvres de Jasper Fforde et de William Boyd. Elle explore le cinéma comme outil de communication dans les récits de ces auteurs postmodernes.
L’analyse explore les univers filmiques que les auteurs ont abordés comme bases d’écriture dans la diégèse de leurs œuvres romanesques respectives. Ces récits retracent des vies et des expériences différentes certes mais qui se recoupent de part en part dans une technique d’écriture que Boyd et Fforde partagent.
L’écriture cinématographique dans le roman postmoderne a servi de point d’ancrage pour, non seulement comparer les cadres des personnages Boydiens et Ffordiens, mais aussi pour tenter de trouver une explication au fait que lorsqu’ils passent d’un cadre spatio-temporel à un autre, ces personnages changent de psychologie, voire de comportement.
Jasper Fforde et William Boyd ont révolutionné l’écriture littéraire par des techniques narratives inédites. Ils ont su donner au champ littéraire Anglophone, une nouvelle orientation, plaçant l’écriture cinématographique au cœur de leurs créations littéraires. Tous les mécanismes narratifs ont été désarticulés. La désintégration de structures spatiale et temporelle a déréglé la logique des récits pour instaurer une esthétique anticonformiste. Il en est de même du langage qui a été désagrégé par des personnages creux, sans consistance psychologique.
Par ailleurs, Fforde et Boyd ont emprunté au cinéma ses techniques de montage, ses différents plans entrecoupés pour mieux déconstruire leurs œuvres. Cet éclatement de la structure narrative a entraîné une explosion d’instances narratives et une polysémie discursive qui désoriente le lecteur.
L’étude comparative débouche ainsi sur les procédés cinématographiques et narratifs utilisés dans les œuvres de notre corpus. Parmi ces procédés, l’on peut noter les montages, les prises de vue, les panoramiques, les scènes, les analepses, les prolepses, etc… qui ont permis à Boyd et à Fforde de livrer des romans à une reproduction cinématographique.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

La littérature, dans son champ d’investigation, ouvre plusieurs possibilités. De multiples procédés de création peuvent être convoqués, parfois par souci de nouveauté, car il faut rompre avec les idées reçues et l’esprit dogmatique classique ambiant.
**********

L’écriture cinématographique constitue un véritable outil de déconstruction des récits ffordiens et boydiens pour le lecteur-spectateur.
**********

Non seulement ils parviennent à fixer ces techniques dans leurs œuvres, mais aussi, par l’écriture cinématographique, ils arrivent à véritablement installer le cinéma dans le roman, et assurent de la sorte une très bonne adresse au lecteur-spectateur grâce à un système de communication facile qui rappelle la base simple de la télécommunication avec un transmetteur, un médium et un receveur
**********

Informations complémentaires

ISBN ebook

9782407031597

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

Format livre

402 pages

ISBN livre

9782407012602

A propos de l'auteur : Assane Seck

Assane Seck

Le Dr Assane Seck est né à Sébikotane où il a grandi et a fait ses études élémentaires à l’école de Sébi kip kip avant d’aller au Collège de Sébikotane jusqu’à l’obtention de son BFEM. Il continua ses études au Lycée Abdoulaye SADJI où il a eu son baccalauréat en 1997. Il fut orienté au département d’Anglais de l’Université Cheikh Aneta Diop où il a obtenu tous ses diplômes universitaires. Professeur d’Anglais au lycée Ahmadou Ndack Seck de Thiès, ses recherches l’ont mené à Londres puis à CETTM de Mumbaï en Inde pour développer ses connaissances en Télécomanagement, domaine qu’il a si bien allié aux techniques cinématographiques, qui reste son terrain de recherche.