Le Passage Intemporel

9,9919,90

Bruno de Trilaidre, homme d’affaires respectable a tout réussi. Empreint d’une philanthropie exacerbée, il cherche tout de même à donner un sens à sa vie.
André Bruit de Loir, passionné de poker, exerce une fonction occulte au sein de la pègre marseillaise. Homme de l’ombre par excellence, il navigue avec aisance dans les eaux troubles de l’arnaque haut de gamme. Poursuivi sans relâche par le commandant Ottavi, il réussit pendant des années à passer à travers les mailles du filet.
Le 14 juillet 2017, en gare du Nord, Bruno de Trilaidre voit sa photo en première page des journaux. Son sosie, un certain André Bruit de Loir, truand notoire, vient de se faire arrêter à Malte. Vivement interpellé par la ressemblance, il se lance dans une quête de la vérité, qui n’est en fait que le prétexte pour laisser la logique de côté et suivre les signes qui guident son parcours.
Comment ces deux hommes aux destins opposés, pourraient-ils se rencontrer ?
L’intervention d’un chaman éthiopien nommé Salomon, va les conduire vers un mystérieux passage qui ouvre la porte des possibles. Mais ils devront tous deux déjouer le piège de la redoutable gardienne des clefs : Ginette Pandore.
Entre Paris, Bruxelles, Marseille, Malte, la Réunion, Singapour et Vilnius, les multiples personnages s’entremêlent par la magie des coïncidences. Le hasard se confond inexorablement avec le destin, le temps devient alors le seul acteur capable de modifier la trame des relations entre individus.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

EXTRAIT DU LIVRE

—C’est bien au-delà de la raison, rétorque Salomon. Vous devez trouver le Passage Intemporel, le lieu où les révélations arrivent. La mémoire est souvent faite de souvenirs insaisissables. En voyageant à travers d’autres fréquences temporelles, vous connaîtrez le secret de votre relation. Pour ouvrir la porte du temps, il faudra trouver la clef de tous les possibles. C’est pour ça que vous êtes venus sur cette île.

Abasourdi par les propos du sorcier, Bruno de Trilaidre remet ses idées en place et demande :

—Où se trouve cette clef ?

—Le précieux objet est détenu par la gardienne des clefs, mademoiselle Ginette Pandore. Sous le masque de la gentillesse, elle ne laissera personne s’approprier la clef.

Réveillé subitement par la possibilité d’un larcin, le Loir retrouve sa vocation de voleur :

—Salomon, sais-tu où se trouve la gardienne des clefs ?

—Bien sûr. Au cours d’un rêve, je vous ai vu prendre la clef et découvrir le fameux passage. Ginette Pandore travaille au théâtre Manoel de La Valette. Elle a placé la clef à l’intérieur d’une caisse rouge, dans une enveloppe placée sous les billets, pour ne pas attirer l’attention. Attention, la gardienne ne laissera personne se procurer le précieux instrument, c’est sa mission ! explique Salomon, en mettant une petite dose de danger dans la conversation.

Les deux comparses trépignent d’excitation, sous le choc des mots, le poids de l’histoire ne les décourage pas.

 

Bien au contraire, ils se regardent droit dans les yeux et comprennent que la véritable aventure vient juste de commencer.

Prochaine mission : observer Ginette Pandore et récupérer la clef de tous les possibles.

Informations complémentaires

ISBN ebook

9782407032525

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

Format livre

342 pages

ISBN livre

9782407013531

A propos de l'auteur : Didier Lauterborn

Didier Lauterborn

Né dans les années 60, j’ai eu le temps d’égrener les modes tout en appréciant l’élan créateur de chaque décennie. À présent, la société parle de vintage, un mot anglais faisant aussi bien office d’antiquité que de millésime. Dans les années 70, pour améliorer ma pratique de la langue de Shakespeare, j’effectue trois séjours linguistiques en Angleterre. Là, c’est la révélation, j’adore ce pays et ses tendances musicales. De retour à Manosque, j’annonce fièrement à mes amis que je parle anglais et que j’ai vu les Beatles et les Who… ce qui était absolument faux. Il en fallait peu pour épater la galerie d’une petite ville provençale. J’en rajoute avec ma dégustation de fish and chips ! En 1979, un ami marseillais me parle de Tolkien et de Bilbo le Hobbit. « Il faut que tu le lises ! » me dit-il d’un ton goguenard. Je m’exécute et dans la foulée opte également pour Le Seigneur des Anneaux et découvre Aldous Huxley… Le Meilleur des mondes. Dans les années 80, je prends de la distance avec la langue anglaise sans toutefois