Le mélange des mes lettres

4,998,90

Dans notre vie, nous avons des naissances, des amitiés, des amours, des divorces, des deuils. Nous avons dans nos esprits et nos sentiments, nos propres ressentis, nos propres douleurs et nos propres joies. Les textes expriment ce que chacun de nous peut avoir au moment des faits. La joie d’une naissance, l’amour d’une mère, d’un père, d’un amour d’enfance, d’un être à aimer. Pour enlever tout cela, on peut crier, pleurer, parler, rire. Et être très réservé, alors on écrit, on note et on veut le partager pour ne plus être seul à avoir les mêmes sentiments.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

EXTRAITS DU LIVRE

L’Univers
Dans l’immensité profonde de l’abîme,
Abstrait, microbe infime que nous sommes,
Irréel, illusion, décors célestes,
Apparaît, disparaît le soleil mon ancêtre.
Dans mes yeux brillent les poussières de lumière,
Comme un arc-en-ciel, je suis tes couleurs,
Tu me donnes un amour infini et éternel,
Caresse, douceur, sentiment d’évasion.
(…)
*****
Mon métier, ma passion
(…)
La connivence d’une matinée accompagnée,
Pour le gâteau, le jardin qu’elle désirait faire,
Le ménage et les rendez-vous médicaux routiniers,
Pour ne pas être placée dans un carcan de murs austères,
Ses histoires démesurées et ses paroles désordonnées,
Enchantent la maison ensoleillée.

Je suis fière d’être une Auxiliaire de Vie.

Informations complémentaires

Format livre

52 pages

ISBN ebook

9782407035854

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407016860

A propos de l'auteur : Marie-France Pardoen

Marie-France Pardoen

Vingt-cinq années dans le domaine de l’aidant, elle a d’abord été aide-ménagère à l’âge de 35 ans. Les personnes qui étaient ses employeurs avaient un besoin énorme d’écoute, d’aide administrative, d’aide pour les soins corporels, de compréhension et de partage de complicité dans leur vie quotidienne. Aussi, ne voulant pas rester sur cette seule base du simple ménage et des courses, à 45 ans, elle décide de passer un diplôme d’auxiliaire de vie pour les personnes invalides, puis à 52 ans apprend la base du langage des signes. Ces connaissances ont aidé toutes les personnes qui ne savent plus communiquer après la pose d’une trachéotomie. Dans les cinq dernières années elle a apporté son aide à des personnes qui ont un handicap pour leur maintien à domicile et ceux en phase terminale pour vivre leurs dernières heures chez eux.