LE MASQUE EN CÔTE D’IVOIRE: Baoulé, Bété, Dan, Gouro, Guéré, Sénoufo, Wan, Wè, Yahouré…

34,90

L’ouvrage retrace les physionomies et les fonctions des masques en corrélation avec les groupes culturels et les principales ethnies de la Côte d’Ivoire.
Ici, la pensée est poussée vers une réflexion plus anthropologique du masque dans la société actuelle. Ils sont également une Anthropologie Médicale Traditionnelle Africaine de protection de ces civilisations orales au travers de croyances magico-religieuses animistes.
La dimension cultuelle est relatée pour chaque type de masques. Ce livre invite à la connaissance à d’autres cultures.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

Le masque a ses valeurs cultuelles et rituelles, il a évolué dans sa plastique avec le temps. C’est un objet sacré avec ses règles liturgiques propres. Il est la matérialisation plastique de l’imaginaire humain d’une Force.

Ses prestations sont, le plus souvent, politico-religieuses. Le peuple attend de lui l’ordre social, la justice et la protection.

Il est l’incarnation d’un Esprit ou d’une Force supranaturelle, il est l’intermédiaire entre le monde du Visible et celui de l’Invisible, souvent synonyme de l’Au-delà.

Il est incontournable dans les objets de la liturgie animiste. Au cours des pandémies qui ont touché l’Afrique, les villageois font appel à des sociétés initiatiques pour élaborer des masques luttant contre les maladies comme la variole, la rougeole, le choléra…

Nous détaillerons les différents masques, en fonction de leurs ethnies et de leurs significations.

Les masques jouent un double rôle au cours des manifestations, c’est un dialogue avec le sacré et le monde des vivants.

L’homme dans le concept du masque n’est qu’instrument de « l’Esprit » ou de l’Ancêtre, le porteur est transitoire, le masque est permanent.

Informations complémentaires

Format livre

820 pages

Version

Livre papier

ISBN livre

9782407020515

A propos de l'auteur : Alain Larem

Alain Larem

LAREM Alain, anthropologue de formation, a passé plus de 18 ans en Afrique de l’Ouest, principalement en pays Baoulé et Lobi, tout d’abord en qualité de volontaire du service national actif, puis en qualité d’assistant technique civil en santé mentale, affecté au Centre de Guidance Infantile d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Les publications sur l’Art traditionnel africain : 1991, Le rôle de la statuette Bô ousou dans le panthéon Baoulé, Art d’Afrique Noire, n° 78. 2017, La statuaire non-colon, co-écrit avec Antonio TOCON. Éd. Saint-Honoré. 2018, L’Au-delà et l’Art de l’Afrique de l’Ouest. Éd. Saint-Honoré. 2019, Le Colon Touristique Baoulé et le jouet profane et cultuel, Éd. Saint-Honoré. 2020, Clichés d’Afrique d’un regard à l’autre, Éd. Saint-Honoré. 2021, Le masque en Côte d’Ivoire, Éd.  Saint-Honoré.