Le machinum

6,9915,90

Réputée berceau de l’humanité, l’Afrique pourrait devenir à terme celui du machinum. Le machinum ? Une entité à mi-chemin entre la machine et l’homme. Un être au confluent d’une mécanique qui se serait ramollie et d’une humanité métallisée.
Est-ce le commencement de la fin ou la fin du commencement ?
L’imagination la plus débridée ne peut qu’emprunter au réel et, souvent l’anticipation n’est qu’un nouvel arrangement des notes de l’existant. Le machinum, cet être qui est pour partie machine et pour partie homme, court les rues. Rien ne le distingue des autres passants si ce n’est son nombrilisme maladif. Ce n’est un secret pour personne que la pyramide c’est la machine ; ces jeux vidéo, TV, smartphones, voitures… bref, toutes ces choses qu’on nous a appris à aimer sous prétexte qu’elles créent de la croissance et de l’emploi.

UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

EXTRAIT DU LIVRE

Mamma Massemba en laissa tomber de saisissement son plat…

…Le spectacle qu’elle avait sous les yeux était si stupéfiant qu’elle mit plusieurs minutes à retrouver son souffle. Pensez-donc ! Martine qui donnait le sein à Kouakou, son petit-fils ! C’était inouï, proprement inconcevable ! …

Informations complémentaires

ISBN ebook

7982407034604

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

Format livre

148 pages

ISBN livre

97824070156107

A propos de l'auteur : Ahmed Laaroussi Chater

Ahmed Laaroussi Chater

Ahmed Laaroussi Chater est né à Inezgane dont il fréquente l’école primaire avant de poursuivre ses études aux lycées Youssef ben Tachfine d’Agadir et Ibn Abbad de Marrakech. Il est ensuite à l’Institut supérieur de journalisme de Rabat, fruit de la coopération du gouvernement marocain avec la fondation allemande Fréderich Naumann. Il officie ensuite en qualité de journaliste dans plusieurs quotidiens nationaux. Secrétaire général de la rédaction d’Almaghrib dans les années quatre-vingt-dix, il est chef du service « Économie », puis rédacteur en chef du Matin du Sahara. Poste qu’il occupera jusqu’à son départ à la retraite. Le machinum est son sixième roman. Du journalisme, Ahmed Laaroussi Chater a retenu certaines techniques de l’observation. Il lui est ainsi apparu que même dans des sociétés aussi imprégnées d’éthique religieuse que celle où il vit, les individus rejettent l’empathie sous prétexte de modernisme et d’efficacité sociale. Comme de surcroît, ils fabriquent des machines qui leur ressemblent à s’y méprendre, c’est peut-être l’ère de l’humanité de métal qui se lève.