Le culte de l’élitisme – Une idéologie pour les classes dirigeantes

8,9918,90

Pour parfaire leurs réseaux de compétences, toutes les directions privées, publiques ou politiques, n’hésitent pas à s’entourer de collections d’assistants, de conseillers, en tous genres, assimilés à des élites obéissantes, fidèles à la pensée unique, soumises au pouvoir qui les rémunère et qui les récompense.
Ces détenteurs du pouvoir complètent la panoplie en faisant appel à des cabinets de conseil de réputation mondiale pour assurer leur crédibilité.
Le choix des prétendus « meilleurs » éléments n’excluent pas les « passe-droits ». Par habitude ou par faiblesse, les caractéristiques des « choisis » sont les mêmes : origine, formation, diplômes, parcours professionnel ou politique et relationnel. Ils sont considérés comme faisant partie d’une « élite » supérieure, destinée à tenir à distance et à diriger leurs autres collaborateurs de rang inférieur. Tous les artifices sont là pour conforter les nouveaux promus. En politique, l’appui de la COM’ est sans limite avec la complicité de nombreux médias. Cet élitisme prononcé, découle d’une idéologie qui prépare à l’accession aux « portes du pouvoir » de ces clones à la botte du décideur pour satisfaire ses propres ambitions.
L’objet de cet essai, détaillé et argumenté, est de revisiter les faits et les raisons qui confirment la création de ces élites, souvent artificielles et non certifiées, au détriment de vraies élites multidisciplinaires, ignorées et laissées pour compte sur étagères. Cet immense gâchis de personnes de talent reflète les conséquences du culte de l’élitisme.

UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

 

« Le culte de l’élitisme est un mal profond issu d’une idéologie au service des « donneurs d’ordre », plus préoccupés par un ego surdimensionné que par l’avenir de la France. »

—————–

« Beaucoup de nos véritables élites sont découragées (…) Elles finissent par baisser les bras (…) « On ne peut rien y faire, c’est le système… »

—————–

« L’intelligence est une sorte de « boîte à outils », garnie par l’éducation, les connaissances fondamentales, le parcours initial et l’expérience acquise qui ne garantit pas pour autant la compétence. »

—————–

« Sachant que seule la partie visible de cet immense gâchis était accessible, (…) on peut l’assimiler à la partie émergée d’un iceberg (1/8). La partie visible montre que l’élitisme est devenu sans scrupule le fossoyeur sélectif de nos talents. »

Informations complémentaires

Format livre

246 pages

ISBN ebook

9782407044689

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407025695

A propos de l'auteur : Jacques Martineau

Jacques Martineau

Après un long parcours scientifique, en France et outre-Atlantique, Jacques Martineau occupe des responsabilités opérationnelles dans le public et dans le privé. Confronté au choix de collaborateurs de haut niveau, il a pris conscience du gâchis de nos élites. Fondateur de Club Espace 21, il est apprécié pour ses contacts, ses analyses et ses publications. Chevalier de l’Ordre National du Mérite, pour l’ensemble de sa carrière, il sera fait chevalier de la Légion d’Honneur par le ministère de la Recherche.