Le chant des blés

5,9912,90

Cet ouvrage est la continuité d’autres ouvrages de poésie parus aux éditions Saint- Germain-des-Prés et Saint-Honoré du même auteur ; au nombre de quatre dont celui- ci : LE CHANT DES BLÉS.
Des coquelicots… Des fleurs… De l’herbe… La terre… C’est un ensemble de situations… Des scènes des événements de la vie quotidienne.
De contraintes… D’empreintes…
De complaintes, de fredonnements…
D’émotions enracinées ; exprimées… imbriquées les unes dans les autres… Dans un chuchotement… Un frôlement de robe rapiécée…de longues marches pieds nus dans les épines… UN ARC-EN-CIEL de douceur qui s’interpose avec un soleil de plomb… Ses états d’âme et de musique intérieure… Un long soupir ; un essoufflement…
L’amour de la terre… De l’Humanité… Du labeur…
De générosité… De tendresse infinie… À l’égard de l’Humanité de tous les temps. La joie de vivre. Les beaux jours de l’enfance…
L’histoire impose sa route. L’exil éternel… Avec la richesse et la force du savoir… Des douleurs ; des ruptures symbiotiques… suivies à chaque fois des impressions profondes d’un cœur extrêmement sensible… D’exclusives confidences et de fidélité…

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Informations complémentaires

Format livre

107 pages

ISBN ebook

9782407036264

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407017270

A propos de l'auteur : Fatma Tilikete

Fatma Tilikete

FATMA TILIKETE, née le 3 février 1931 à Tifra, village des Iflissens en Kabylie, va très tôt participer à la vie active ; en apprenant à faire de la poterie par elle-même en suivant les femmes dans les collines afin d'y extraire l'argile, c'est surtout pour fabriquer un plat pour la maison car il n'y a pas de vaisselle... Et des jarres pour contenir l'eau de la fontaine qu'elle va puiser tous les matins et à certaines heures de la journée ; et même à la tombée du jour lorsqu'il n'y a plus une goutte d'eau à la maison... Fatma chante : LE CHANT DES BLÉS... en apportant une cruche d'eau à son père qui laboure les champs... Sous un olivier ; elle observe son père le front ruisselant de sueur qui déguste son quart de pain pétri par ses petites mains du haut de ses huit ans... La récolte sera bonne... À l'école des filles de son village, Fatma est une brillante élève et elle travaille aussi chez sa maitresse d'école...Au village, Fatma est sollicitée pour écrire des lettres pour les épouses ; les mères analphabètes ; pour donner des nouvelles aux maris, aux fils travailleurs en France... Le vent souffle... FATMA se retrouve à Paris... Elle découvre la peinture : l'acrylique... Sa poésie lumineuse est illustrée par sa peinture chatoyante. Elle est perfectionniste et cherche à percer les secrets de la nature... De ses doigts agiles aux mille métiers, elle produit des œuvres d 'ART... Sa voix magnifique ancestrale mélodieuse interprète les divas de la chanson berbère kabyle avec une aisance innée... Entre autres : LE CHANT DES BLÉS qui est aussi la chanson des semences et des labours.