Le cadet du baron – Chronique des années 1665-1670

9,9919,90

Pour faire suite au livre Le Baron des Serfs

Seize ans ont passé depuis que Denis-de-Perthuis est devenu maitre de la baronnie de Montbard, le roi étendant sa puissance le peuple se voit contraint à plus d’obligations diverses et la noblesse est maintenant muselée par Louis XIV, suivant les régions la paysannerie en souffre ou en bénéficie. Les Espagnols et les Austro-Hongrois attaquent la France, les origines de Denis vont permettre de sauver son domaine mais déjà le pays s’enfonce dans la guerre, les plus belles années du règne de Louis XIV profitent à Denis puis Guilhaume son fils cadet. Toutefois un conflit fraternel va créer des désordres et mettre en péril les possessions de Denis-de-Perthuis. Les années passent et Denis, mal secondé par son fils aîné débauché, va devoir instruire son plus jeune fils qui montre d’étonnantes capacités à diriger la baronnie, pour le moment soutenue par le roi et la noblesse de cour. Comme son père Denis il va faire face en se montrant juste et éclairé.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

Ce sont donc trois jeunes filles et leur mère qui accueillent le fils cadet du baron Denis qu’elles connaissent bien mais elles n’ont encore jamais vu ses deux garçons dont on leur a fait des éloges, aussi la beauté encore juvénile de Guilhaume ne les laisse pas indifférentes, ce dernier est tout aussi troublé par cette rencontre, ce qui amuse Marc qui lui dit tout sourire « ne soit pas timide, elles ne vont pas te manger » pourtant l’aînée et la benjamine le dévorent des yeux, tous ces adolescents ayant l’âge des émois et du désir de l’autre.

[pages 99-100]

Aussi l’image de son troisième garçon disparu récemment lui fait remonter un début de chagrin, Martin c’était son rayon de Soleil à Denis, cet enfant tardif, tout blond, encore fragile de son jeune âge, si doux et si beau lui rendait un amour immense en étant le plus câlin de tous, et puis sa femme Yolande ne voulait plus d’enfants après celui-ci, fatiguée par ses grossesses elle pensait ne pas survivre à un accouchement de plus, aussi Denis en a-t-il pris son parti, et puis il est de ces hommes chauds qui convolent d’une fille à l’autre sans complexe, ce qu’a accepté sa femme qui s’est consacrée entièrement à ses enfants. Cet enfant qu’il chérissait plus que les autres lui permettait, par sa simple présence, de surmonter les épreuves de la vie, comme dans toutes les familles du monde les enfants sont l’objectif et la raison du combat contre les vicissitudes et les échecs, les enfants ce sont la raison de vivre, la lumière d’une vie et la satisfaction de les voir grandir et s’épanouir

[pages 87-88]

Denis, qui a horreur d’expédier les affaires l’après-midi, fait réveiller son fils et son premier conseiller, Guilhaume et Alan arrivent quasi en même temps, le premier embrasse son père le second s’excuse en expliquant pourquoi il est resté au lit, ce qui interpelle Denis qui ignore les remue-ménage de la nuit. Aussi fait-il amener des plats, ils discuteront en mangeant.

[page 240]

Roland scrute ce gamin de plus près et effectivement il y a beaucoup de points communs, c’est presque lui au même âge, troublé et abasourdit il réalise que son père avait une vie agitée loin de ce qu’il laissait paraître, il sait maintenant pourquoi la baronne et lui était aussi froid l’un pour l’autre, un peu comme lui finalement, subitement il se sent plus proche de ce nouveau frère que de Guilhaume, réalisant pourquoi Alan et Marc se sont montrés si évasifs, il comprend soudainement que Denis avait décidé de l’informer mais qu’il n’en a pas eu le temps, il reste persuadé que les choses allaient se dévoiler, cette nuit si décisive a déchiré un voile et ouvert une porte, comment interpréter cette situation nouvelle !

Informations complémentaires

Format livre

372 pages

ISBN ebook

9782407040940

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407021956

A propos de l'auteur : François Ihuel

François Ihuel

Francois Ihuel est né le 24 avril 1950 à Paris. Après une enfance de violences, d'alcoolisme familial et de finances déficientes, suivie d'une adolescence chaotique et incertaine, après avoir tenté de se fabriquer une vie active sociale sans y parvenir réellement il est propulsé dans la routine qui l'insupporte. La découverte de la vie maritale va le murir à grande vitesse, lui montrer ce qu'est l'autre société. Il se trouve confronté à ce qu'il ne peut quitter avec ce qu'il a du mal à assimiler, le contraste est titanesque et perturbant par le relationnel homosexuel lié à son passé récent.