L’AMOUR EN PILE OU FACE

9,9921,90

Les plus belles fleurs poussent souvent sur le fumier, dit-on. La beauté sauvage dont il est question dans ce texte, ou simplement la beauté africaine à l’état pur, c’est dans l’anonyme campagne que l’auteur est allé la dénicher. Pour la transplanter ensuite dans la chaude vie d’une ville aux milles réalités, et en faire le personnage central du roman. Ainsi active-t-il en même temps dans le cœur des lecteurs, pour mieux se situer, la machine à remonter le temps et les souvenirs.

    Le mariage est un état des choses où la notion d’existence personnelle disparait pour se diluer fatalement dans celle de l’existence commune, parfois anonyme. Et l’amour qui en est le soubassement fait voir des fois les choses en couleur, même quand elles sont en noir et blanc pour vous en donner du dégoût. C’est pourquoi, dans un télescopage hasardeux ou accidentel, le passé peut bien rejoindre le présent, l’illusion peut se confondre à la réalité, et le rêve embrasser intimement le concret : tout est possible !

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

Avant d’épouser Clément, July avait un pressentiment et un flair inné comme toute femme avisée. Ce qui lui permit de comprendre dès le début que l’homme n’était ni honnête ni sincère avec elle. Et chemin faisant, ce flair féminin lui donna l’occasion de mieux découvrir Clément avec qui elle était appelée à passer le reste de sa vie.

****

July connut et vécut au quotidien des épreuves diverses et des pressions de tout genre, à son corps défendant. La froideur sans cause, l’énervement intempestif, l’écœurement et les sautes d’humeur venaient, aux pires moments d’égarement et d’effarement, flirter avec son cœur dans un tourbillon inextricable. Avec tous ces soucis dans le cœur, la beauté l’abandonna. Son corps perdit toute sa grâce et se mit à s’empâter inexorablement, sans crier gare. Et comble des malheurs, toute l’énergie et toute la vitalité dont elle disposait la quittèrent aussi. Les multiples préoccupations et les soucis se mirent ainsi à ronger son âme et son physique au jour le jour.

Informations complémentaires

Format livre

481 pages

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN ebook

9782407038039

ISBN livre

9782407019045

A propos de l'auteur : STÉPHANE MAGUNDA MASISTE

STÉPHANE MAGUNDA MASISTE

Elevé dans une culture qui se situe à cheval entre la tradition pure et le modernisme, l’auteur, philosophe de son état, se présente comme un pur produit d’une Afrique qui l’a vu naître et grandir. Son livre ouvre pour le lecteur avisé un petit carré de sa chambre culturelle, cette portion de son intimité close où la tradition, la coutume et autres interdits se bousculent dans un tourbillon déroutant et irritant à la fois. L’auteur est lui-même fils d’un chef coutumier du territoire qu’il décrit dans son texte. Ses propres aïeux ont eu à occuper successivement le trône de chef de groupement Musaka. Ce fils de chef coutumier porte dans son âme et dans son être des faits et gestes qu’il voyait, des voix et de la musique qu’il entendait dans son enfance. Seuls les habitués et les initiés de la cour comme lui en avaient connaissance. Il a réussi à force d’art à les rendre et à partager avec le lecteur la souffrance morale d’une population résignée et combien corvéable, qui dégage une impression de langueur et de mélancolie désespérante. La fuite, uniquement la fuite, pouvait encore soustraire les victimes potentielles de cette inévitable étreinte dont seul le chef Malatu et son complice Kazundu le sorcier savaient tirer les ficelles dans le noir.