LA SORCELLERIE L’OPIUM DU DÉVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE

9,99

L’Afrique est incontestablement le continent le plus riche au monde en termes de ressources naturelles. En Afrique, il y a, en grande quantité, de l’or, du diamant, de l’uranium, du phosphore, du pétrole, du charbon, du coton, du cacao, du gaz, du coltan, pour ne citer que ceux-là. L’Afrique est le premier fournisseur des pays européens et asiatiques. Sans les matières premières africaines beaucoup d’entreprise européenne, américaines ou asiatiques ne tourneraient pas. À titre indicatif,, 80%de l’électricité produite en France provient de l’exploitation de l’uranium du Niger faite par le groupe français AREVA. On peut multiplier les exemples de ce genre.

 

Avec environ plus d’un milliard d’habitants, l’Afrique est officiellement considérée par tous les indicateurs comme étant le continent le plus pauvre du monde. Cette réalité des choses m’a bien poussé à faire mes propres analyses afin de déceler la cause de la pauvreté de la population africaine. Je me suis rendu compte que les gouvernements africains ont les mêmes institutions que le reste des pays du monde, mais aussi et surtout que toutes ces institutions sont dirigées par des cadres universitaires. Je me suis donc rendu à l’évidence que les dirigeants africains comme tant d’autres dirigeants du monde possèdent la science, mais souffrent immanquablement de conscience. Ce manque de conscience ne pourra donc être traduit que par un combat spirituel mené au sein de l’environnement africain qui a aliéné le mental spirituel (la conscience) de l’homme africain.

Pour que l’Afrique puisse se relever, l’homme africain doit à tout prix combattre cet élément (virus spirituel) qui a sapé sa personnalité.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Informations complémentaires

Format livre

342 pages

ISBN ebook

9782407038350

Version

Ebook téléchargeable

A propos de l'auteur : Floribert Kibangula

Floribert Kibangula

Floribert KIBANGULA est le fils de Me Kibangula KIFULUKA Charles et de sa mère Suzana KIPANGA. Il est né à Kisangani l’ex Haut Zaïre, aujourd’hui province Orientale, le 01/07/1967. Il a effectué ses études primaires secondaires et universitaires au Zaïre (Congo). Il a obtenu son diplôme de graduat en Sociologie a l’Université de Kisangani en 1989. En 1990, alors que le président MOBUTU venait de d’autoriser le multipartisme, il a adhéré à un parti politique de l’opposition dénommé l’UNION DES PATRIOTES POUR L’ÉVEIL (U.P.E) dirigé par son excellence Mr Charles SIMBA KALUTA, l’ancien Lumumbiste. Il a donc occupé les différentes fonctions au sein du parti. De 1991 à 1994, Secrétaire National à la Jeunesse ; de 1994 à 1996, Secrétaire National chargé des relations internationales ; de 1996 à 2003, représentant du Mouvement de Libération du Congo (MAMAI) en République Unie de la Tanzanie ; De 2003 à 2006, Vice-Président du parti UPE. En 2007, il s’est réfugié en Australie où il vit avec sa famille. Il a par la suite obtenu deux diplômes : en Counseling et Community Services en 2015 au Collège TABOR en Adelaïde, Australie. Il est le fondateur de l’ONG BRIDGE COMMUNITY DEVELOPMENT ASSOCIATION. Il est marié et père de 8 enfants.