La mort subite cardiaque – Causes, prévention

4,9911,90

 Cardiologie à la portée de tous

L’ouvrage, résultat de plus de 50 années d’examen, de recherche et d’observation, traite la mort subite cardiaque (10 % de la mortalité générale dans nos sociétés) qui frappe à tout âge, mais particulièrement les sujets en pleine activité.

Il s’agit d’un sujet grave et scientifiquement complexe mais présenté d’une façon « inédite » avec dérision, et utilisant des métaphores, il devient « digeste » et compréhensible pour le grand public.

Après quelques généralités il a été préconisé (tout en souhaitant que cela ne vous arrive pas) la meilleure attitude à adopter en face d’un tel drame.

Dans chaque rubrique on a essayé de décrire : la structure, la fonction, la ou les cause(s) des altérations, les mécanismes et les circonstances de leur décompensation létale. Chaque sujet est agrémenté d’anecdote(s), tirée(s) de la littérature (à ce jour, plus de 30 000 articles sont écrits sur le sujet). Comme les circonstances et les mécanismes de la décompensation sont assez limités, le lecteur trouvera probablement une similitude à une histoire ou un événement vécu. Il ne s’agit donc pas de divulguer un secret.

La conclusion apporte une note optimiste. Les altérations létales sont variées et nombreuses mais elles sont toutes, de nos jours, associées à un diagnostic précoce, à une prévention et arsenal thérapeutique performant permettant à défaut d’éviter la mort, de pousser l’échéance fatale de plus en plus loin.

UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Informations complémentaires

Format livre

98 pages

ISBN ebook

9782407044016

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407025022

A propos de l'auteur : Alain Tabib

Alain Tabib

Alain Tabib est né à Kaboul (Afghanistan). Après le baccalauréat (Lycée français de Kaboul) il est venu à Lyon (1960) où il a obtenu, au moyen d’examens et concours, les titres de docteur en médecine, docteur en biologie humaine, maître ès sciences médicales, maître de conférences des universités. Il fut membre d’une dizaine de sociétés savantes, rédigea (comme auteur ou co-auteur) plus de 300 articles. Il lisait tout ce qui lui tombait sous la main, dans le domaine de sa profession bien entendu mais aussi des romans (classiques), de la poésie et belles lettres, des ouvrages de philosophie (dans les deux langues : français et persan). Conscient du fait que maintenant il faut partager ses acquis, il publia trois « petites œuvres » dans le domaine médical suivies de ce que le lecteur trouvera dans ce petit recueil dans le domaine social.