La maison sur la colline

7,9916,90

Emilie est une jeune femme qui mène une existence tranquille avec son mari Georges.
Ils travaillent tous deux dans un cabinet d’architecte. Ils forment un jeune couple amoureux et profitent de leurs vacances pour voyager. Ils aiment les pays d’Amérique latine aux civilisations très anciennes. Ils sont heureux de se retrouver souvent à la maison d’enfance d’Emilie. Ici, ils font de belles balades dans la garrigue et aiment venir se ressourcer et rêver sous un très vieil olivier plus que centenaire.
Des événements inattendus pourraient changer radicalement le cours de leur vie.

UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

Emilie retrouve ses parents dans la maison familiale en ce samedi après-midi. Naturellement Mallia ne la quitte pas d’un pas, elle est son ange gardien. Elle se sent investie d’une mission importante : ne pas laisser seule sa maîtresse un seul instant. Elle était habituée à sa joie de vivre, ses crises de fou rire, ses bavardages incessants. Elle est devenue silencieuse, secrète, ne sourit plus et Mallia comprend que l’absence de son maître est à l’origine de sa transformation.
C’est sa mère qui l’accueille et la prend dans ses bras. Elle aimerait connaître si la fin des hostilités a eu lieu entre les époux mais Emilie refuse de relater le moindre détail.
« Je prends un livre et je vais me reposer sous mon olivier, dit-elle. »
« Ces arbres qui ont vécu pendant des siècles et vu tellement de conflits, de vies brisées ou au contraire des êtres heureux, vont peut-être me donner une force nouvelle pour combattre les accidents de ma vie sentimentale, » songe-t-elle en arrivant au verger d’oliviers.

Informations complémentaires

ISBN ebook

9782407032532

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

Format livre

154pages

ISBN livre

9782407013548

A propos de l'auteur : Monique Gras

Monique Gras

L’auteure est native d’un petit village nommé Châteauneuf de Bordette situé près de Nyons, en Drôme provençale. De souche paysanne elle quitte à l’âge de 18 ans la ferme de ses parents pour rejoindre la capitale où elle a l’opportunité de devenir postière. Les souvenirs de sa campagne natale ne la quitteront jamais et lui permettront plus tard, quand s’annoncera sa retraite, de satisfaire son envie d’écrire, qui ne l’a pas quittée depuis son enfance.