La lumière de l’âme

8,9918,90

Les six principes dogmatiques de la foi en l’existence de Dieu sont :
1- Dieu se présente comme le seul Être existentiel : l’Univers dans toute son immensité, composé de nombreux milliards de milliards de galaxies – comme nous en informent les astrophysiciens – n’a que la dimension d’une étoile à l’intérieur mystère de l’Édifice divin
2- Croire en l’existence des Anges
3- Croire aux Livres Saints
4- Croire aux Prophètes
5- Croire au Jour dernier
– La durée d’un jour auprès de Dieu
– La résurrection et les étapes du Jugement
6- Croire en la Providence
– Le déterminisme, le libre arbitre
– La prédestination

UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

Interprétation 

« LA LUMIÈRE DES CIEUX ET DE LA TERRE »

Cette expression indique que : « Dieu nous présente Sa face à travers toutes Ses créations. Il montre en outre Son Omniprésence active. C’est une lumière parce qu’on la voit, on la sent, on la touche. Elle est partout : de l’intérieur et à l’extérieur de la plus petite particule élémentaire jusqu’au plus grand corps massif vivant dans les cieux et sur la Terre et au-delà. Cette lumière se manifeste donc suivant le mystère de la force de l’énergie gravitationnelle qui maintient l’équilibre, l’ordre, l’harmonie et la vie de toute chose. Cela n’est-il pas un phénomène plus puissant, plus intelligent ?…  C’est alors l’Omniprésence, l’Omnipotence, l’Omniscience : Dieu est Grand…

***********

  B- La raison et l’intelligence  sont de privilèges exclusifs à l’Être humain. Si dans l’Univers il ya autres peuples intelligents comme le suppose les astrophysiciens, ce sera certes des Copies  de l’homme terrestre. Pourquoi ? : La réponse  Page 174, 175 et 177 du Livre : LA LUMIERE DE L’ÂME ;

Informations complémentaires

Format livre

244 pages

ISBN ebook

978-2-407-04232-6

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407023332

A propos de l'auteur : S. Anli Soulaimana

S. Anli Soulaimana

Né à Mutsamudu en 1942, l’auteur a fait ses études à Madagascar et a également fréquenté l'école coranique enseignant l'arabe et le soufisme adapté à la Voie Achaadhiliyi qui prône les aphorismes Ibn AntaaIllah. Fonctionnaire depuis 1970, on ne le voit que rarement aux spectacles de sport. Pourtant il est épris de lecture : Le Coran, La Bible, les œuvres littéraires et d’astrophysique. Retraité depuis 2002, il commence à écrire et faire des recherches coûteuses. Son bureau s'emplit d’écrits jamais finis.