La Gauche et la Droite depuis Antigone

8,9918,90

Il n’y a pratiquement pas un jour sans que les notions de « gauche » et de « droite » au sens politique ne figurent dans les journaux, sans en expliquer le lien avec la politique et sans parler du fait de comment et pourquoi ; ou parfois, et alors souvent avec une certaine assurance, pour affirmer qu’elles sont « passées ». Même les politologues ne le savent pas, ce qui est pour le moins curieux. Ci-après suit la (ou au gré du lecteur, une) clarification de ces notions.
Après un bref préambule, du genre farce, les faits établis sont d’abord évoqués dans Partie 1, qui permettent de déduire les conditions que devrait remplir une définition de l’opposition politique. On constate alors que les termes « gauche » et « droite » ne peuvent pas être confinés à un ensemble de notions ou concepts fixes, mais qu’elles forment ensemble un couple naturel qui englobe des tendances et idées politiques opposées. Le fait que la plupart des personnes soient droitières y joue un rôle clé.
Partie II traite de certaines tentatives antérieures pour arriver à une « définition » longtemps recherchée et se termine par deux chapitres sur des recherches expérimentales.
Partie III reprend le fil après la fin de Partie I pour ensuite finir en apothéose au chapitre 12 « Synthèse », contenant la substance du clivage politique gauche/droite qui peut être considérée comme « définition ».
Par la suite, il y a des élaborations détaillées, des illustrations à l’aide d’exemples et enfin une tentative de décrire comment nos idées ont pu se former et ce que nous pourrions en attendre dans le futur.

UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

  1. La naissance officielle de la Gauche et de la Droite : d’un système d’ordre tripartite vers un système politique bipartite

En 1789, le Roi français, Louis XVI, s’est trouvé dans de gros problèmes financiers du fait des coûts élevés des guerres qu’il menait et des problèmes de manque d’approvisionnement en aliments dû aux mauvaises récoltes, qui l’ont contraint à convoquer les États généraux. La réunion précédente a eu lieu en 1614, ce qui illustre le sérieux de la situation. Son déficit de budget l’a obligé à tenir la réunion dans un hall d’entrepôt pour des accessoires de théâtre et d’opéra, aménagé en toute hâte, la Salle des Menus-Plaisirs, tout près de son palais à Versailles.

Toutefois, les problèmes n’étaient pas assez importants pour éviter une dispute sérieuse au palais entre l’architecte Pâris et la cour sur l’affaire majeure concernant le format du baldaquin sous lequel le Roi présiderait les réunions. Pâris a finalement réalisé une construction royale (cf. illustration 1-1), mais toutes ces querelles au palais ont retardé la séance d’ouverture solennelle d’une semaine par rapport à la date initialement prévue. Les députés mobilisés de tous les coins de France, qui se préparaient déjà au pire (augmentation des impôts), durent pendant tout ce temps attendre à Paris et dans les environs. On peut facilement s’imaginer qu’ils avaient amplement l’occasion, dans les cafés et les auberges sur place, de débattre largement sur la situation du pays, la cour et d’autres affaires.

Informations complémentaires

Format livre

208 pages

ISBN ebook

9782407040780

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407021796

A propos de l'auteur : Frits Bienfait

Frits Bienfait

Henri Frédéric (Frits) Bienfait a travaillé comme biologiste à l’Université d’Amsterdam, dans l’ancien Institut néerlandais pour la physique nucléaire et à haute énergie (NIKHEF), à la Johnson Foundation à Philadelphie (USA) et dans le Laboratoire pour la génétique à l’Université de Gand. En 1991, Il commença sa recherche sur le fondement de la dichotomie de la gauche/droite en politique, dont ce livre est le fruit. En 2011, il créa un fonds pour la recherche expérimentale pour évaluer les idées des psychanalystes traditionnels, en collaboration avec des biochimistes et neurologues et avec le soutien de l’organisation néerlandaise pour la recherche scientifique médicale (ZonMW).