La face cachée de l’hôpital

4,997,90

Ma souffrance en tant que personnel hospitalier, les dysfonctionnements des établissements hospitaliers y compris des EHPAD, les témoignages de patients qui m’ont beaucoup marquée, le ressenti des patients et du personnel dans l’hôpital, un mot sur l’hypocrisie de l’euthanasie, la mauvaise gestion des hôpitaux considérés actuellement comme des entreprises alors que ce ne sont pas des entreprises, et tout ceci géré par des administratifs qui n’ont aucune notion des pathologies et de ce qui se passe dans les différents services.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

Le lendemain matin de mon arrivée, je me suis retrouvée à six heures et demie dans une salle commune, surprise et à la fois pas très rassurée. J’étais accueillie par une infirmière d’une quarantaine d’années, l’odeur de l’urine nous piquait les yeux en rentrant. (p. 8-9)

Il est temps qu’on prenne certaines mesures, qu’on fasse une loi pour rendre possible l’euthanasie en France, pas n’importe comment et sous certaines conditions. Quand une personne vous réclame de mourir car elle arrive à un stade où elle ne peut plus supporter sa souffrance, pourquoi lui refuser ce droit, c’est sa vie. (p.39)

Parlons maintenant de la gestion des établissements hospitaliers. Une vraie catastrophe, on a mis la gestion dans les mains d’administratifs qui n’ont aucune connaissance des pathologies, qui ne savent pas combien de temps on doit passer auprès du patient pour tel ou tel soin. (p. 38)

 

 

Informations complémentaires

Format livre

44 pages

ISBN ebook

9782407040230

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407021246

A propos de l'auteur : Cathie

Cathie

La souffrance dans les EHPAD, l’inhumanité qui y règne, le manque de personnel et la malformation des agents. Il est vrai que toutes ces filles étaient parachutées sans aucune connaissance, sans aucune formation, toutes très jeunes et insouciantes. Comment motiver ce personnel, le ressenti du personnel dans les hôpitaux par manque de moyens et de temps, du personnel insuffisant auprès des patients, les confidences des patients et leur ressenti.