La cuisine de l’Élysée – De la soupe aux truffes noires à la soupe à la grimage

7,9918,90

Ce livre de gastronomie politique met en exergue les ressemblances qu’il existe sur le fonctionnement entre une grande table étoilée et la gouvernance de notre pays avec humour mais aussi avec réalisme et sans aucune concession. L’auteur s’est placé en enquêteur du guide Michelin pour attribuer ou retirer des étoiles en fonction des impressions laissées par l’établissement visité. Dans notre propos, c’est « le Palais de l’Élysée » qui a été notre cible depuis le début de la Ve République.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

EXTRAIT DU LIVRE

Si vous ne sortez pas d’une grande école hôtelière ou d’une formation spécialisée, être reconnu dans le monde exigeant des restaurateurs gastronomiques sera une affaire plus difficile. Difficile certes, mais pas infaisable, surtout si vous avez un véritable talent et une créativité gastronomique avérée. Il y a eu des cas en « gastronomie politique » avec René Monory, ancien garagiste et père fondateur du Futuroscope de Poitiers, devenu président du Sénat. Il y a ceux qui ont fait l’ENA (École Nationale d’Administration) et ceux qui ont fait l’ENA (l’École Nationale d’Affichage). C’est en se perfectionnant auprès de chefs étoilés que l’on obtient la reconnaissance auprès des autres, la création d’un réseau relationnel et professionnel et bien d’autres éléments permettent d’atteindre ces objectifs. C’est sur le terrain qu’on reconnaît les vrais professionnels.

Informations complémentaires

Format livre

244 pages

ISBN ebook

9782407037551

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407018567

A propos de l'auteur : Serge Raynal

Serge Raynal

Serge Raynal est Docteur ès Sciences, chevalier de la Légion d’honneur, il a consacré toute sa carrière à la recherche et la formation. Spécialiste des relations humaines et des relations interculturelles. Il est devenu délégué général de l’Université du Québec de Chicoutimi en France, permettant à de nombreux Français de poursuivre leurs études au Québec.