Jusqu’au bout de l’amour

6,99

Il s’agit de l’amour profond que se vouent deux êtres, dans les bons comme dans les mauvais moments de l’existence, particulièrement dans les mauvais.
Cet amour va s’élever, se démultiplier en grandissant toujours dans la Foi, pour se parachever dans un amour encore plus grand que nous imaginons mais que nous connaissons très peu et qui est l’oméga de notre vie sur terre.
Nous verrons aussi la transformation de leur vie grâce à des rencontres et des amitiés profondes.
J’ai voulu donner un témoignage de la vie, de la vraie, et démontrer que même si on « rate » une partie de notre existence, on peut se racheter et retrouver les vraies valeurs de la vie qui n’ont rien à voir avec le paradis terrestre qu’on nous propose à longueur d’émissions et de publicités, et que, sans la vraie Foi, il est difficile de vivre d’une façon authentique et pleine de vraies valeurs.

UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Informations complémentaires

Format livre

135 pages

ISBN ebook

9782407045273

Version

Ebook téléchargeable

A propos de l'auteur : Aymeric Morwan

Aymeric Morwan

30 ans de vie commune que l’auteur a connu avec son épouse, divorcés tous les deux mais catholiques pratiquants tous les deux, ils ont recherché comment ils pourraient vivre encore plus conformément à l’Evangile et pour cela ils devaient accéder tous deux à la nullité de leur mariage. Le parcours du combattant surtout pour lui, ce fut plus facile pour elle et à la clé le mariage à l’Eglise qui leur ouvrait une voie royale pour atteindre le but recherché. Et dans le même temps, ils faisaient de nouveau connaissance avec la Tradition multiséculaire de l’Eglise, cela voulait dire remettre en question bien des certitudes. Et cette connaissance de la Tradition se concrétisait par la venue des abbés de la FFSPX très près de chez eux. Malheureusement, alors qu’elle aspirait à une retraite bien méritée, elle était atteinte d’un cancer du pancréas ce qui allait bouleverser leur vie. IL fut à ses petits soins tout au long de sa maladie qui inexorablement la conduisait à l’issue fatale. Il écrivit ce livre parce que lui avait-on dit : « tu feras plus vite ton deuil ». C’était sans doute méconnaître la profondeur de l’amour qui existait entre eux.