Je rêve…

6,99

Elle, universitaire et femme d’affaires de son état, commet l’imprudence de se marier à Monsieur Jeef, venu récemment du village. Elle a transformé la vie de celui-ci.
A la mort inopinée de ce dernier, Nyae subit le calvaire du veuvage. Dépossédée de tout, elle est rentrée comme elle est née. Le passage à tabac et les humiliations en tout genre. Comme si cela ne suffisait pas, un homme s’est présenté comme l’héritier du défunt et conformément à la tradition, c’est lui qu’elle doit épouser. Elle refuse et reprend sa vie à zéro.
Pour elle, et comme elle a eu beaucoup d’argent, il faut « se convertir à l’Église » pour avoir, ne fût-ce qu’un enfant et prospérer davantage dans les affaires.
Contre toute attente, elle tombe entre les mains du Pasteur Bololé qui l’escroque au nom de Dieu, et qui, finalement, ne l’épouse pas. Ce n’est pas le premier coup de cet homme, Nyae est sa cinquième victime.
Dans ce récit, Nyae raconte l’échec de son mariage avec le pasteur et dénonce de ce fait l’exploitation des fidèles par leurs bergers.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

EXTRAITS DU LIVRE

Le destin n’est pas la mort ; il est fait de tout ce qui impose à l’homme la conscience de sa condition, car le destin est plus profond que le malheur.

Vivre avec de pareilles imaginations (échec du mariage avec le pasteur) n’était pas chose facile pour moi. En quoi, en ces circonstances, l’enseignement religieux pouvait-il m’intéres­ser ? (p.10)

 

Alors, comment défendre les misérables démunis, sans foi, pleurnichant de ne pas boire ? La seule consolation, je pense, c’est d’aimer bien s’enivrer. (p.39)

 

La doctrine de l’Église, est une vérité incontestable qui entraîne les fidèles dans un hachoir. Les fidèles ne sont que des larves, soutenant parfois ce qui n’est pas divinement biblique. (p.68)

Informations complémentaires

Format livre

105 pages

ISBN ebook

978-2-407-03370-6

Version

Ebook téléchargeable

A propos de l'auteur : Oscar Lowenga la Wemboloke

Oscar Lowenga la Wemboloke

Oscar LOWENGA la WEMBOLOKE, passionné de poésie et de théâtre, relate, ici, avec sensibilité et délicatesse et des mots puissants et justes, l’échec d’une femme sur son être qui, trop confiante en la personne d’un pasteur, verra son espoir perdu, mais elle rêve toujours…