Ils ont tous été présidents

12,90

 Chaque nuit depuis 45 ans, je suis réveillé entre une heure et trois heures. Un esprit décédé ou non me demande d’écrire pour lui un message relatant sa vie mais très souvent avec des prophéties qui se sont toutes révélées exactes, prouvant que ce n’était pas un rêve. Cet ouvrage, le 24e, est du même genre mais dicté par des anciens Présidents décédés ou encore vivants actuellement, tels que Charles de Gaulle, et venus se greffer pour la circonstance, ayant été de la même période: A. Hitler et Staline, Pompidou, Giscard d’Estaing, F. Mitterrand, J. Chirac, N. Sarkozy, F. Hollande et E. Macron. Tous racontent ce qu’ils ont fait et n’auraient peut-être pas dû et ce qui parfois laisse en eux une sorte de gêne.

Chacun ouvrant son cœur avec vérité.  

Effacer
UGS : ND Catégories : , , Auteur : .

Extraits du livre

J’ai décidé avec plusieurs autres anciens chefs d’État de venir dire la vérité, ce que tout le monde ne pouvait comprendre ni connaître puisqu’en eux comme en moi, elle était cachée !
J’étais le général Charles de Gaulle, président de la République française de 1958 à 1969 et ce soir je raconte mon histoire dans toute sa réalité.
Je suis là pour donner comme il a été prévu une version vraie de qui j’étais et non qui je paraissais aux yeux de tous !
Sur moi, il a toujours été dit, sans doute trop généreusement d’ailleurs : de Gaulle le sauveur de la France ! Eh bien non, pas du tout, il serait mieux de dire la vérité et remonter à la débâcle de 1940 où des milliers de soldats de toutes nationalités fuyaient, quittant une France plus ou moins dévastée, des soldats épuisés et pourchassés par les Allemands, soldats d’une armée déjà victorieuse sur d’autres pays qui depuis s’étaient déjà rendus.
Moi comme les autres, eh bien je me suis sauvé, abandonnant provisoirement mon idéologie, mon pays et tous ceux que j’aimais.
Je n’avais rien d’un conquérant, quoi que l’on en dise et loin même de l’homme qui avait espéré gravir les échelons hiérarchiques, m’élevant au-dessus de colonel ; je quittais la France, l’abandonnais même, la quittais avec des milliers d’Anglais, tous aussi perdus que moi-même.
Une fois arrivé dans l’île anglaise, il me fallut me ressaisir et sortir de mes idées noires pour ne pas m’enfoncer davantage et comme cela s’est produit pour beaucoup d’autres, sombrer et finir par quitter la vie.
Ce n’est que plus tard, le fameux 18 juin, pour tenter peut-être de faire réagir le monde, que j’ai lancé le fameux message. Par la suite il devint légendaire.
J’avoue que je ne pensais vraiment pas causer un impact si important pouvant créer pour les peuples à l’écoute un avenir triomphant.
Qui avait entendu ? Qui allait suivre la voix à peine audible qui lançait inlassablement toujours le même appel : les Français parlent aux Français ?
Et qui, à part quelques-uns, des proches, oui qui avait eu connaissance d’un certain Charles de Gaulle ?
Aux premiers retours de mes messages envoyés par ceux qui devaient être nommés plus tard « des maquisards, des réfractaires », j’étais fier, oui c’est vrai j’étais heureux de pouvoir aussi donner des conseils, des ordres parfois et pour moi, c’était facile, mais avais-je pensé que j’allais entraîner des gens dans une histoire à hauts risques ? Là, mes frères je ne l’avoue pas du tout !

Ma vie en Angleterre était assez bien protégée, je ne manquais, en fait, de pas grand-chose, j’avais l’essentiel et c’était bien, mais eux ? Eux les Français ? Combien furent torturés et passés au peloton d’exécution ? Et qui, en fait, était le responsable ? Bien sûr, les Allemands, la Gestapo, les nazis et bien entendu Adolphe Hitler… Et moi, à ne pas l’oublier !

Informations complémentaires

Format livre

108 pages

ISBN livre

9782407023974

Version

Livre papier

A propos de l'auteur : Claude Drache

Claude Drache

Il y a plus de quarante-cinq ans de cela, l’auteur était un ouvrier du bâtiment ; après de multiples accidents et des ennuis de santé et quoiqu’athée, il appelle Dieu, il voit apparaître Jésus et fut guéri ! Mais ce n’était en fait que le commencement de sa nouvelle vie, car dans ses nuits de veille, il découvre alors qu’il n’était pas venu qu’une seule fois sur la terre, ayant vécu parmi toutes les races et religions, remontant ainsi à l’atome dont chacun a fait partie. Il était venu cette fois-ci pour soulager la misère et il est devenu guérisseur, médium. La nuit il est contacté par ceux qui vivent dans d’autres dimensions que la nôtre. Tous ses ouvrages sont des enseignements, certains prophétiques au fur et à mesure du temps écoulé apportent constamment leurs preuves. On peut dire de lui comme guérisseur et sur des patients, il a de nombreux miracles. Dans sa famille, tous l’ont suivi dans son domaine, mais dit-il, je suis guérisseur et vous pouvez tous en faire autant, car en vous l’âme-dieu en a le pouvoir.