Homo Sapiens – Quo Vadis – Réflexions sur l’avenir de l’humanité

8,99

Dans les prochaines années, les hommes devront faire face au prochain défi qui se produira, à savoir : la dérive de la température  terrestre. La météorologie évoluera, à n’en pas douter, vers des excès jamais rencontrés à ce jour.
Les tempêtes, avec des vents de plus de 250 km/h, seront couramment relevées. Elles sèmeront le malheur et la désolation partout où elles auront lieu.
Les auteurs de ce livre vous décrient, de façon détaillée, avec les connaissances actuelles, ce qui se produirait sur la Terre dans les prochaines décennies si aucune mesure n’était prise pour lutter contre l’effet de serre.
A moins que d’ici là, l’humanité prenne conscience des démesures de notre mode de vie actuel et effectue les nécessaires actions pour parer la pire tragédie que la Terre n’a plus connue depuis la disparition des dinosaures.
Dans la dernière partie, ils vous donnent des pistes afin de réfléchir à comment nous pourrions sortir de ce mauvais pas.

Extraits du livre

L’auteur est un ancien pilote de l’armée de l’Air, actuellement en retraite.

Au cours de sa vie, il a toujours été intéressé par l’évolution des techniques modernes. Dans ce but, il a constamment cherché à acquérir de nouvelles connaissances, notamment en météorologie. Un domaine particulièrement sensible à tous les aviateurs.

 

Au cours de ses trente ans de carrière, de ses nombreuses affectations – près d’une vingtaine, sans compter les stages –, de ses voyages dans une grande partie du monde, il a pu observer les mœurs, les coutumes des populations des pays visités.

Informations complémentaires

Format livre

246 pages

ISBN ebook

9782407044450

Version

Ebook téléchargeable

A propos de l'auteur : André Bridonneau & Géraldine Klein

André Bridonneau & Géraldine Klein

L’auteur André Bridonneau est un ancien pilote de l’armée de l’Air. Il a effectué de nombreux voyages et séjours Outre-Mer. Au cours d’affectations en Afrique du Nord et en Afrique noire au titre de la coopération, il a observé la manière de vivre de ces populations, noté leur pauvreté et surtout l’effrayant nombre d’enfants dans les rues. L’apport de matières et de matériels, venant de pays industrialisés, souvent pour cause de pannes, d’usure et par manque de moyens de collecte, seront laissés à l’abandon. Ces produits participeront à la pollution de leur pays. L’électricité proviendra d’installation alimentée au charbon, la cuisson des aliments par des poêles au charbon de bois. Géraldine Klein est enseignante-chercheuse à l’université de Bourgogne Franche-Comté. Actuellement, sa recherche porte sur la compréhension des interactions ayant lieu pendant la fermentation alcoolique. Avant cela, elle a étudié les interférences dans divers environnements comme les biofilms marins, la surface des nanoparticules et le système digestif humain. Sa carrière commence seulement et elle a encore beaucoup à apprendre.