Grande prof malade

9,9918,90

Une carrière d’enseignante spécialisée en SEGPA au service des ados en difficulté au collège.
Vingt-cinq années pour assister à la « désintégration » de certaines structures spécialisées sous prétexte de l’intégration des jeunes « différents » dans le milieu scolaire ordinaire.
Un public d’adolescents de plus en plus hétéroclite accumulant les difficultés scolaires, sociales, comportementales, regroupés en SEGPA par manque de moyens adaptés.
La découverte d’un cancer et la conviction que la maladie est en partie le fruit vénéneux de conditions d’enseignement totalement dégradées.
C’est le témoignage entrelacé de la maladie et de la réalité du terrain avec les adolescents de SEGPA.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

EXTRAITS DU LIVRE

Vingt-cinq ans au service des adolescents en difficultés scolaires (…). Le besoin de témoigner d’un vécu sur le terrain qui est bien éloigné du tableau que l’on en brosse officiellement.

*******

« Ce serait bien que vous alliez faire un scanner de contrôle. On a décelé une opacité dans le poumon gauche. »

*******

Au final, il est désormais possible d’orienter en SEGPA tous les profils d’élèves dont on ne sait pas quoi faire sous couvert des bons sentiments de l’intégration.

*******

Je suis plus que jamais persuadée que mon métier est à l’origine (…) du déclenchement de la maladie.

Informations complémentaires

Format livre

285 pages

ISBN ebook

9782407037155

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407018161

A propos de l'auteur : Marie Lejour

Marie Lejour

Après une première vie professionnelle en entreprise, Marie Lejour rejoint l’Éducation nationale en tant que professeure des écoles. Très vite, elle est attirée par la prise en charge des adolescents en difficultés scolaires et intègre l’enseignement spécialisé au service duquel elle a passé vingt-cinq ans à enseigner en SEGPA au collège face à un public de jeunes accumulant toutes sortes de difficultés. Cette carrière s’est stoppée net par l’annonce d’un cancer qu’elle croit être lié à de pénibles conditions d’exercice de son métier. Elle avait envie depuis longtemps de témoigner du décalage entre les annonces officielles et la réalité du terrain. Paradoxalement, le cancer lui en a donné l’opportunité et la force.