LES FRANÇAIS ONT DROIT AU BONHEUR

9,9920,90

Les Français ont droit au bonheur. Pourquoi donc « droit » ? Tout simplement parce que c’est le droit qui régit la vie en société. A quoi bon gesticuler, comme le font nos politiciens depuis des années, en parlant de 6° (et pourquoi pas de 18°) république ? J’ai préféré proposer une organisation globale, dans des termes juridiques facilement compréhensible par tous. Mon propos est de permettre aux français de se positionner clairement pour ou contre une nouvelle façon de vivre en société.
Les Français ont droit au bonheur. Pourquoi donc « bonheur » ? Depuis des années les gouvernements qui se succèdent ne pensent qu’à punir les français est-ce juste ? Leur rôle n’est-il pas au contraire de rendre la vie meilleure. Dans un an, auront lieu des élections présidentielles et le nom des candidats m’importe assez peu. Nous reverrons ceux qui, perclus d’habitudes, nous referont le coup des Yakas ; mais peut-être y en aurait-il un qui aura le courage et la volonté de redresser le pays. Il trouvera dans cet ouvrage le début de ce qu’il lui faudra mettre en place.
Comme beaucoup, je me méfie de ceux qui invitent à voter pour eux mais ne s’engagent pas.
Parce que la politique est l’affaire de tous, soyez curieux.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Étiquettes : , Auteur : .

Extraits du livre

Pour éviter que le travail au noir ne se développe il semble donc logique de supprimer les cotisations sur salaires et de mettre en place la TVA sociale plus facile à collecter et moins pénalisante pour l’emploi. Ainsi du jour au lendemain le salaire brut sera le salaire net tant pour l’employeur que pour le salarié. Toutefois il sera possible de prendre une complémentaire santé et retraite à la charge de l’employeur ou du salarié mais totalement exonérée.

En premier lieu il faut donc transférer les cotisations vers la TVA. Cela aura pour effets immédiats d’augmenter tous les salaires de 30% tout en baissant le coût de près de 50% pour toute la part de salaire inférieure à 2000 euros, ce montant sera bien sûr revu en fonction du taux de l’inflation constatée par l’INSEE. Pour que les revenus les plus faibles ne soient en aucune manière lésés par ce changement il y a lieu de calquer les taux sur ceux de la TVA c’est à dire 3 taux :
– taux minoré (produits de base alimentaire et de consommation courante, loyers) 5%
– taux normal (prestations de services et produits de consommation élaborées) 10%
– taux majoré (voitures et biens d’équipements) 17,5%
Chaque mois l’employeur devra renvoyer au trésor public dont il dépend :
– une déclaration de TVA sociale
– une déclaration de TVA
– la liste des effectifs nominatifs stipulant le nom l’adresse le salaire et le N° INSEE de chaque salarié
Le cas échéant il devra aussi indiquer le montant et la nature des complémentaires prises en charges par l’entreprise.

Face à cela les prestations seront améliorées pour tous les français et plus égalitaires
-retraites plafonnées à 2000 euros pour la sécurité sociale
-taux plein basé sur les dix meilleures années avec comme minimale le SMIC
-pension de réversion = à 50% de la retraite du conjoint décédé
-taux plein pour 40 ans d’activités professionnelles
-une seule caisse pour tous les français ou résidents européens
-santé
– arrêt maladie 3 jours de carence pour tous
– indemnité = au salaire
– urgence et maladie longues durée prise en charge à 100%
– consultation médecin référent 100% moins un euro
– consultation spécialiste 80% moins deux euros
– pharmacie 80% sur prescription médicale moins un euro
– dents soins à 100% prothèses suivant accord sécurité sociale 50%
– optique uniquement en boutiques sur base de 100 euros par verre et 100 euros par monture une fois tous les trois ans (aucun remboursement si commande internet)
-chômage
-maintien de salaire pendant 1 an
-possibilité de déblocage en une fois du solde pour créer ou reprendre une entreprise sous condition d’accord de cautionnement et d’octroi de prêts bancaire couvrant le BFR
– réservé aux seuls citoyens ou ressortissants européens résidant en France

Informations complémentaires

Auteur

Michel Menneson

ISBN ebook

978-2-407-00561-1

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

Format livre

437 pages

ISBN livre

9782407000630

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “LES FRANÇAIS ONT DROIT AU BONHEUR”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Michel Menneson

Michel Menneson

Il y a un an est sorti le tome 1. Il parlait de constitution et du droit en général, il était la base sur laquelle une société doit être fondée. Un an après, et suite à la situation, il m’est apparu urgent de vous présenter la suite, tant les discours de certains me semblent navrants. Une « loi travail » préparée de manière brouillonne par un candidat peu scrupuleux a mis le désordre dans tout le pays. Nonobstant, il ose se présenter et arrive à attirer à lui ceux-là même qui ont manifesté contre, des mois durant. Mes différentes expériences professionnelles m’ont appris que nul n’est supérieur ou inférieur mais qu’une société a besoin de tous ses membres et que tous doivent être respectés. Sachant que toute construction doit avoir une base, il m’est apparu sage de proposer des solutions concrètes et alternatives qui permettront à chacun de modifier et d’améliorer au fur et à mesure du temps, mais sans semer la discorde et le désordre qui n’amènent jamais rien de bon.