Eté 1950 sur le chemin des rancoeurs

9,9919,90

À la mort de son père en juillet 1950, Lisa Kaushel, mariée à Jean, quitte Marseille avec leur fils Benjamin, pour retourner sur les traces de son passé douloureux dans les Alpes. À Castellane, en 1943, sa mère, son frère et ses amis de la résistance sont assassinés par la milice française et la Gestapo. En cause, une lettre de dénonciation signée par son amoureux de l’époque, Frédéric Dechastel, fils de haut fonctionnaire d’État sous Vichy. Sur son chemin, Lisa tentera de percer le mystère de cette trahison. Rattrapée par son passé amoureux sur fond de résistance, trouvera-t-elle une réponse à sa quête de sérénité perdue depuis sept ans ?

UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

Mon cher journal, je crois que j’ai essuyé trop de plaintes, trop de tourments à la manière des romantiques. Je me suis suffisamment épanché sur tes pages robustes et généreuses. Merci d’avoir accompagné mes jours pauvres et mes jours heureux. Il est temps à présent de laisser ces lignes voler de leurs propres ailes. J’ouvre ta cage et je te laisse là, dans cette chapelle, posé sur cette chaise à la paille trouée. Trouée comme mon cœur. Si Lisa décide de chercher ma trace, alors elle viendra ici, j’en suis sûr, sur les ruines de Demandolx. Et à travers ces pages noircies, sans doute retrouvera-t-elle l’homme qu’elle a laissé cet été 42, après une nuit éperdument amoureuse.

Informations complémentaires

Format livre

512 pages

ISBN ebook

9782407042852

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407023868

A propos de l'auteur : Patrice Crucy

Patrice Crucy

Au-delà de l’insoutenable réalité qui a traversé l’histoire de l’occupation nazie, je me suis souvent interrogé sur ces hommes et ces femmes qui l’ont vécue de l’intérieur. Ceux qui ont collaboré, dénoncé, pillé, mais aussi ceux qui ont caché, aidé, combattu. Et tous les autres qui n’ont rien fait, par soumission, par peur ou indifférence. Et moi, qui aurais-je été et qu’aurais-je fait ? J’ai alors imaginé et construit un petit monde hétéroclite, et je me suis glissé dans l’esprit de chacun des protagonistes de mon histoire. Je me suis attaché à chacun d’entre eux. Le couple d’amoureux, Frédéric et Lisa, les adorables Langman, le personnage haut en couleur de Fernand Campan, le perfide Ménard, l’ambiguïté de Mathias le blanchet, la douce musicienne Clara Dechastel. Compositeur et musicien à mes heures, passionné par Chopin, ce n’est pas un hasard si la musique est omniprésente dans le récit.