Et un, et deux et… une fratrie

4,999,90

Née dans une famille nombreuse, j’ai eu dans mon enfance beaucoup d’amies filles uniques. Elles avaient la chance d’avoir une chambre pour elles toutes seules, d’avoir une certaine intimité et des secrets vis-à-vis de leurs parents. Elles m’enviaient l’effervescence, la chaleur, l’agitation qui régnait dans notre maison.
Ce livre est une fiction-réalité sur la vie au sein d’une fratrie, ce qu’elle nous apprend, ce qui nous abime, le positif, le moins bon. Amis le matin, ennemis le soir mais frères et sœurs pour toujours dans cette bulle clanique, où chacun tente de valoriser sa place, de faire émerger son unicité.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

Page 18
Je suis devenu leur chose, ils me rendent complètement dépendant d’eux, si ça continue, je vais devenir accro à leur délicieuse, délicate et constante attention. Si cette addiction me transforme en tyran domestique, ils ne pourront s’en prendre qu’à eux.

Page 24
Quand on me demande si j’ai des frères et sœurs, je réponds par une pirouette en disant que je suis fille unique. Cette nuance mutine me permet ainsi, le temps d’une réponse, d’être au fond de moi l’unique sujet d’amour de mes parents.

Page 39
Nous sommes sept à la maison avec les parents et à défaut de pousser les murs, c’est le nombre de lits dans chaque chambre qui augmente au fur et à mesure des naissances.

Page 52
Mon passage sur terre fut si rapide qu’il laisse une trace indélébile dans les entrailles et le cœur de ma mère. Elle n’aura de cesse de me renouveler.

Informations complémentaires

ISBN ebook

9782407039807

Format livre

65 pages

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407020812

A propos de l'auteur : Claudine Bonnet

Claudine Bonnet

Chacun fait avec ce qu’il reçoit en héritage. Elle est née dans une famille où les sentiments sont plus ressentis qu’exprimés. De tempérament plutôt optimiste, c’est pourtant dans les moments de mélancolie que l’écriture s’impose à elle. D’abord en face à face avec la poésie, elle libère ses mots et atteint une certaine sérénité émotionnelle. Puis elle fréquente les ateliers d’écriture, lieux où foisonnent, s’expriment, se partagent, se confrontent tous les styles pour exprimer la palette multicolore des sensations humaines. Elle commence alors à se désincarné pour imaginer d’autres histoires, d’autres vies.