Écrire dans l’Égypte en révolution (2011 – 2013)

9,9920,90

« Révolution des mots », « révolution par des mots » ou « les pouvoirs des mots contre les mots du pouvoir » : les analystes restent partagés quant à la définition du soulèvement égyptien contemporain. Entre 2011 et 2013, une abondante production, littéraire et non-littéraire, raconte l’événement révolutionnaire. Elle va du récit autobiographique à l’autobiographie fictionnalisée, en passant par les romans réalistes et prémonitoires, le journal intime et les œuvres hybrides qui échapperaient à toute tentative de généricité littéraire. Ajoutons à cela de nombreux textes poétiques qui ont joui d’une large diffusion par la presse, d’éditions improvisées ou sur les réseaux sociaux.

C’est ce vaste corpus que le présent ouvrage interroge. Il propose de dresser un bilan de cette production naissante. Dans quelle mesure la lecture de ces textes, entre témoignage et fiction, peut-elle aider à comprendre la manière dont l’événement s’est produit ? La mise en intrigue de la révolution conduit-elle à des évolutions significatives des genres d’écriture ? Il s’agit en outre de voir comment les pratiques littéraires témoignent des manières d’être soi en période de crise.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Informations complémentaires

Format livre

408 pages

ISBN ebook

978-2-407-03480-2

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407015818

A propos de l'auteur : Ahmed Galal

Ahmed Galal

Ahmed Galal est docteur en langue, littérature et civilisation arabe de l’INALCO. Il est traducteur/interprète, enseignant des universités et membre du Centre de Recherches Moyen-Orient Méditerranée (CERMOM). Il est l’auteur d’Essai sur le roman « Au-delà du paradis » Égypte, 2009 (éd. Éditions Universitaires Européennes, 2016) ainsi que d’autres contributions sur la littérature de la révolution égyptienne de 2011. Ses champs de recherche s’articulent autour des : phénomènes linguistiques issus du « Printemps arabe », analyse du discours politique égyptien, romans dystopiques (monde arabe/Europe).