Easy World : comprendre les conflits au Moyen-Orient et en Afrique Subsaharienne

6,9914,90

Dans un monde où le nombre de supports médiatiques et la profusion d’informations ne cessent de se multiplier, il peut paraître difficile de démêler le vrai du faux. L’utilisation de mots et d’expressions scientifiques, souvent complexes, n’ont de sens que pour une poignée d’experts, ce qui affecte notre compréhension des évènements.

Ce livre met en lumière les principaux acteurs des conflits, leurs motivations. Il décrit de manière concise les causes et les conséquences de ces tensions qui perdurent dans ces régions névralgiques. Notre monde tend de jour en jour vers une globalisation des sociétés : il devient nécessaire de le comprendre pour pouvoir agir vers un monde meilleur.

Easy World est une nouvelle façon d’apprendre sur notre monde et ses spirales politiques. Sous forme d’infographie ludique et illustrée sur chaque conflit qui se déroule au Moyen-Orient et en Afrique subsaharienne, vous aurez enfin les clés pour comprendre pleinement les évènements et les enjeux internationaux qui s’y déroulent.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

EXTRAIT DU LIVRE

Au XXIe siècle, à l’âge de la mondialisation et des droits humains, plus de 6500 femmes et enfants yézidis ont été faits prisonniers, vendus, achetés, abusés sexuellement et psychologiquement. Malgré nos appels quotidiens depuis 2014, le sort de plus de 3000 femmes et enfants aux mains de Daesh reste encore inconnu. Chaque jour, de jeunes filles dans la fleur de l’âge sont vendues, achetées, retenues captives et violées. Il est inconcevable que la conscience des dirigeants de 195 pays ne se soit pas mobilisée pour libérer ces filles.

Témoignage de Nadia Murad

Informations complémentaires

Format livre

137 pages

ISBN ebook

9782407037100

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407018116

A propos de l'auteur : Victoria Pipart

Victoria Pipart

Diplômée de l’université de Montréal en science politique, Victoria entame son master en résolution des conflits à The Peace University, mise en place par l’ONU, au Costa Rica. Durant son temps libre, Victoria a entrepris de longues recherches pour lui permettre de mieux comprendre notre monde de plus en plus incertain. Décidant ensuite de rendre publics ses travaux afin de permettre au plus grand nombre de mieux comprendre, comme elle, le monde dans lequel nous vivons.