Dommages collatéraux causés par une seule balle de révolver

7,9916,90

 Ce livre est le complément d’un ouvrage précédemment édité par Saint-Honoré Éditions « Plaisamment en paix et sûrement en guerre Algérie 1957-1961 journal d’un lieutenant de gendarmerie ».  

Il traite avec plus d’acuité des « Dommages collatéraux » causés par la blessure de guerre dont j’ai été victime à mon entourage, notamment mes parents et mes beaux-parents, mais aussi à un degré moindre ma propre famille, épouse et enfants. En effet, je ne m’étais guère étendu sur ce moment douloureux de ma jeune carrière militaire, voulant conserver à mon écrit antérieur son caractère de « journal de marches et opérations ». 

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

C’est après la perte, il y a trois ans, de mon fils Bruno… que j’ai été capable de faire un rapprochement quant à la peine qui m’enveloppe telle une chape de plomb jusqu’à mon dernier jour, avec la leur – celle de mes parents et de mes beaux-parents – dont les incidences dépassant l’événementiel ont été destructrices. J’ai décidé après tant d’années de revenir sur cette très courte période du début de ma carrière d’officier de gendarmerie qui a été si éprouvante pour eux, de traduire dans ces pages ce que j’ai ressenti sur le moment, analysé dans la foulée tant de faits et préparé, en accord avec ma femme, la suite de nos deux carrières en abandonnant dans un avenir proche «la terre algérienne», où nous avons connu de bons et de moins bons moments. Orléansville… Alger, capitale administrative de ces départements méditerranéens, pleine de charme malgré une tension «politique» quasi permanente, où malheureusement, j’ai taché avec mon sang l’asphalte d’un certain lieu qui a vu s’écrire des pages de l’histoire locale mais aussi nationale. Si j’ai occulté un temps ces quelques jours passés à Luchon auprès de mes parents, c’est que je considérais mon livre comme simple journal relatant le quotidien d’un officier de gendarmerie servant en Algérie, sans envolées trop émotionnelles en restant le maximum de temps sur ce territoire.

Informations complémentaires

Format livre

170 pages

ISBN ebook

9782407041404

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407022416

A propos de l'auteur : Louis Sanson

Louis Sanson

Louis SANSON auteur de deux autres ouvrages * imprimés par les Editions Saint-Honoré revient sur ses années de première jeunesse en mettant souvent l’accent sur l’environnement immédiat ou non, mais aussi sur les personnes qui l’ont « préservé » tout au long de ses quatorze premières années. Des personnes plus ou moins proches, disponibles, attentives, attentionnées également qui lui ont permis de traverser avec une sérénité évidente les moments les plus difficiles, injustes à certaines périodes, cruels à d’autres, * Plaisamment en paix et sûrement en guerre. Journal d’un lieutenant de gendarmerie. Algérie 1957-1961. La mort au fl de l’eau, De la Garonne au Dniepr via l’Oder (Roman d’espionnage).

Au cours de sa présence en Algérie de septembre 1957 à août 1961, Louis Sanson, alors lieutenant de gendarmerie, a été grièvement blessé. Passant une partie de sa convalescence auprès de ses parents et de ses beaux- parents, il a pu constater combien ces personnes âgées avaient été atteintes physiquement et moralement par ce triste événement. Les deux pères ayant été eux-mêmes gravement atteints au cours de la « Grande Guerre 1914-1918 », de nombreux souvenirs allaient ressurgir et modifier à terme les rapports entre ces trois hommes… blessés de guerre.