Dictionnaire philosophique de ma vie

4,999,90

Évoluer en Afrique pose des problèmes existentiels dans un milieu très hostile et de vivre avec les populations qui se débattent dans des contradictions que sont l’adaptation à des conditions austères, étant confrontées aux difficultés de dompter la nature, d’affronter les bêtes sauvages féroces, de réussir l’agriculture, de les sortir de la famine et de la malnutrition, de créer des richesses et de contrôler les grandes endémies.

Il est difficile de concilier et d’intégrer les apports extérieurs très éloignés par le mode de vie, de pensée et de production.

Et il est encore plus difficile de s’en sortir en faisant le choix de rester acteur dans un environnement où les débats sont asymétriques, c’est-à-dire opposant deux conceptions du sens que l’on donne à la vie.

À défaut de faire la synthèse ou de choisir de vivre uniquement dans l’une ou l’autre des cultures, ce qui est impossible, il est nécessaire et urgent de partager les réflexions qui peuvent entrainer une prise de conscience et de favoriser les dialogues entre les cultures qui n’appréhendent pas l’homme de la même façon. Le contraire, c’est dénaturer l’homme africain et ne pas lui permettre d’exprimer « sa façon de voir et de comprendre les événements qui se déroulent autour de lui avec ou sans lui ».

Effacer
UGS : ND Catégorie : Auteur : .

Extraits du livre

Le plus grave défaut d’un homme, c’est d’avoir des défauts et de ne pas s’en apercevoir, de ne pas les accepter et de ne pas se corriger.

*****

       Pourquoi l’évocation des bons souvenirs de sa vie se traduit par la nostalgie : celle des mauvais souvenirs par l’amertume, celle des douleurs par les rancœurs et celle des méchancetés que l’on a fait subir aux autres par les remords, et les bonnes situations ratées par des regrets ?

*****

 

  1. Les combats violents ne valent la peine que quand tes intérêts sont en jeu. À moins que cela ne soit une mission, un apostolat ou le bénévolat. Ce sont les autres qui en bénéficieront. Surtout tes ennemis.

*****

Chaque homme souhaite marquer son temps. Les uns le font en faisant couler le sang, les autres avec la plume, d’autres avec le sexe, d’autres encore par l’argent.

Informations complémentaires

Format livre

80 pages

ISBN ebook

9782407037674

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407018680

A propos de l'auteur : Stanis Wembonyama Okitotsho

Stanis Wembonyama Okitotsho

Après ses études en France à l’université de Picardie Jules-Verne, Stanis Wembonyama, Okitotsho est rentré en Afrique pour servir et former dans un pays qui manquait cruellement de médecins spécialistes pour soigner les enfants. Il a affronté des problèmes aussi graves que la pauvreté, les violences, les coutumes, l’ignorance, l’insalubrité qui sont les causes principales des maladies et de la mortalité infantile. Il s’est employé à en comprendre les motivations et s’est engagé dans la lutte contre ces fléaux qui atteignent les enfants dans leur développement psychique, les exposant à des inadaptations dans leurs milieux et au développement des ambitions souvent démesurées. Ils sont perméables aux influences et exemples néfastes. Leur finalité est de « devenir grand » dans la vie. Il a payé de sa personne pour avoir touché aux non-dits qui constituent la trame dans laquelle se déroule le drame de l’enfant africain.