De pages en plages

9,9919,90

En rafale, cinq appels en absence de Wyvine. Un texto sibyllin suit le dernier : « Encore égaré dans une cave ? ». Placide Boistôt fonce rejoindre son équipière en vacances en Bretagne. Sublime dans son mini-string, la jeune policière l’accueille alors qu’elle peaufine son bronzage face à l’océan. Sans lui laisser le loisir de s’extasier, elle lui parle d’une mystérieuse affaire qui la touche personnellement.

Une information judiciaire vient d’être ouverte. Bien sûr, pas question qu’ils s’en mêlent. En principe… Très concernée, habile, délicieusement féminine, Wyvine parvient à convaincre Boistôt d’ignorer les interdictions et admonestations officielles répétées. Plus hors normes que

jamais, ils mèneront leur enquête et leurs propres investigations en choisissant la plage comme quartier général.

Mystère, inquiétudes, doutes, craintes, surprises, lectures, révélations, imprévus, séduction, découvertes, double-jeu, dégustations de vins et de fruits de mer, rencontres insolites et explosives, farniente et bronzette sur la plage offrent un cocktail policier savoureux. Suspense, gastronomie et humour se liguent avec brio dans une intrigue palpitante.

UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Informations complémentaires

Format livre

376 pages

ISBN ebook

9782407044375

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407025381

A propos de l'auteur : Robert Reumont/Roseline Reumont

Robert Reumont/Roseline Reumont

Robert Reumont est né à Charleroi en 1952. Après des humanités gréco-latines,  il étudie aux Facultés de Namur et à l'UCL de Louvain où il obtient le diplôme de licencié agrégé en philologie romane. Il réside à Fleurus en Belgique où il écrit ses romans. Ses personnages épicuriens, hauts en couleurs, sont profondément humanistes, « imbibés d'humanité » écrivait P. Piret dans La Libre Belgique.  Robert Reumont rencontre volontiers ses lecteurs lors de dédicaces en librairies et dans des salons réputés.

Épouse de Robert Reumont et maman de quatre enfants, Roseline (née Roseline Sterkendries) est décédée à la suite d’un cancer du foie le 15 janvier 2021. Son époux a retrouvé un cahier où elle a évoqué ses premières années d’enfance qui semblent s’être déroulées comme dans un film en noir et blanc. Ému par l’humanité du texte et la qualité de l’écriture, son époux, dont le huitième roman, « Les Dentelles pour Linceul » a été publié aux éditions Saint-Honoré, a décidé de le faire éditer. Hélas, cet ouvrage restera le seul de Roseline.