Culture et valeurs d’en France d’avant la décadence

8,9918,90

(Recueil à oublier sur sa table de chevet,  la table basse du séjour, aux toilettes, ou mieux encore : à la bibliothèque de l’E.N.A. …°
357 auteurs – 65 thèmes- 897 textes, fragments ou citations

Il s’agit d’une anthologie des valeurs sur lesquelles, au cours des siècles, la France s’est construite : la liberté, le courage, le sens des responsabilités, l’éducation, le goût d’entreprendre, la fraternité, le rêve, mais également l’inventivité, la bienveillance, la relation à Dieu, le sens de la dérision, bref, tout ce sur quoi une conscience commune a fini par se forger, créant une nation, mais aussi un état d’esprit. En fait : une culture, une identité.
Mais une culture et une identité qui, sous des poussées diverses, sont peut-être aujourd’hui en train de disparaitre ? D’où le titre, pessimiste peut-être, de cet ouvrage.
Ce sont les années à venir bien sûr qui diront si ce mouvement inquiétant de décadence, né sans doute du principe de précaution allié à un juridisme excessif, anéantira ou non les valeurs sur lesquelles notre pays s’est fondé.
Mais peut-être, au contraire, un sursaut donnera-t-il un nouvel élan d’optimisme et de vie ? Auquel cas l’enthousiasme l’emporterait sur la précaution, et l’optimisme sur le gouvernement des juges ?
L’avenir le dira, oui, mais cet avenir c’est nous qui le construirons. Si nous le décidons alors qu’il en est encore temps…

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

Lors d’une réunion de son Cabinet, pendant la Seconde Guerre mondiale, Winston CHURCHILL demanda à ses ministres de proposer des économies chacun dans son département ministériel aux fins de soutenir l’effort de guerre contre l’Allemagne.
Lorsque ce fut au tour du ministre de la Culture de parler, celui-ci proposa de supprimer la quasi-totalité du budget de son ministère.

Le Premier ministre prit alors un air sombre, et toisant son ministre qui pensait pourtant bien faire, il prononça ces paroles mémorables : «  Mais alors, Monsieur le Ministre, si nous supprimons le budget de la culture, voulez-vous me dire pourquoi exactement nous nous battons ? »

On n’est pas certains que cette anecdote fut vraie, mais elle relate bien pourtant ce que le Premier ministre qui conduisit la Grande-Bretagne jusqu’à la victoire considérait comme essentiel dans le combat qu’il menait contre l’Allemagne nazie : garder à son pays avant tout ses valeurs, sa liberté, ses traditions, son mode de vie. En un mot : sa culture. Ce qui à ses yeux était plus important que tout le reste et justifiait que l’on résistât vaillamment aux « invasions barbares ».

Informations complémentaires

Format livre

261 pages

ISBN ebook

9782407040070

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407021086

A propos de l'auteur : François Chassaing

François Chassaing

Successivement journaliste, avocat, patron de plusieurs petites entreprises, puis magistrat, François CHASSAING a touché à bien des domaines dans sa vie professionnelle. Ce qui lui permet peut-être de jeter sur notre monde une vision éclairée par des angles très ... divers. Passionné tout à la fois par la politique, l'automobile, le Rock'n roll mais aussi l'œuvre de Pierre Teilhard de Chardin - à qui il a d'ailleurs consacré un ouvrage - notre auteur revient dans son dernier opus sur une vision surprenante de sa part, car très inquiète du monde absurde - selon lui - dans lequel notre société semble s'endormir avec une incroyable insouciance. En fait, avec cette sorte d'anthologie de la culture et des valeurs d'en France qu'il nous propose, l'auteur essaye sans doute de nous réveiller face aux dangers civilisationnels qui selon lui nous menacent gravement au regard de la perte de nos valeurs culturelles. Y parviendra-t-il ? C'est tout l'enjeu de sa démarche et de cet ouvrage.