Cœur à pendre

9,9919,90

Donner en quelques lignes le sens de votre ouvrage, ce que vous avez voulu partager avec vos lecteurs.
Un homme très singulier et même très conciliant s’offre le plaisir de supprimer son voisin, lorsqu’il apprend qu’il doit subir une greffe du cœur. Le hasard fait qu’il se trouve transplanté avec le cœur de sa victime.
Il doit alors s’adapter à ce que paraissait être son ennemi tout en ayant réalisé le crime parfait.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

EXTRAIT DU LIVRE

Et puis le psy, l‘ homme de confiance. Marc, Anna, tout le service hospitalier aux
petits soins. Au bout de dix jours, ce râleur de Mickael jetait l’éponge et baissait les
bras. OK, il allait se soumettre.
Vidalle vint alors lui expliquer le fonctionnement du service de transplantation et
lui présenta dans la foulée le Maître d‘œuvre, « l’opérateur»: le Professeur
Mercatti. Timbre doux, hypnotisant, propos synthétiques, sur la qualité des soins
et des progrès effectués. Bref, en forme les toubibs. Vidalle eût même,
(récompense suprême) l’autorisation d’assister le chirurgien pendant l‘opération
Des artistes, des virtuoses de scalpel en duo. Mickael n’en revenait pas.
Pourquoi ? Quelle sale tour de con lui avait jouée la vie. Lui, jamais malade et tout à coup, cloué, crucifié, inutile à attendre auprès d’un téléphone à se marteler les propos de l’un et l’autre dans le crane.
«  Le futur est bien présent dans les hôpitaux.»
« Il ne faut pas se voiler la face. »
c Nous aurons un organe de disponible rapidement ; l’information est
européenne. »
« Après, tout se déclenche très vite: certains transplantés reprennent leurs
activités professionnelles quelques mois suivant leur opération.»
« Surtout, Monsieur Brilleux, pas de sinistrose. »

Informations complémentaires

Format livre

342 pages

ISBN ebook

9782407035694

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407016709

A propos de l'auteur : Michel Sagnier

Michel Sagnier

Michel Sagnier, né dans les corons en pleine crise des houillères est devenu syndicaliste engagé toute sa vie professionnelle dans une multinationale. De ce fait, il a écrit de nombreux tracts et rédigés les procès verbaux de multiples réunions. De là à passer à l'écriture, à l'age de la retraite, il a sauté le pas avec ce premier livre:Cœur à pendre.