Cinquante fables choisies des cinq livres (Penchatantara)

8,9918,90

Traduction et adaptation par Alain Tabib

Ce livre Penchatantara a été écrit il y a 2400 ans par Bayadaba, un brahman sage et philosophe quelque part dans le nord de l’Inde. Initialement c’était un recueil de leçons destiné au jeune prince, d’où le style de fable et la mise en scène des animaux pour relever son intérêt ludique, digeste pour les enfants et avertissement pour les adultes.

Livre qui exalte l’intelligence, la sagesse et le civisme, qualités qui distinguent les humains. Intitulé « à tort » Kaléla et Dimna, traduit dans toutes les langues aussi bien en Europe qu’en Asie, il est devenu, depuis le XIe siècle, un best-seller universel.

J’ai osé reprendre ce travail parce que, de nos jours, à l’aube du troisième millénaire, nos enfants sont tristes. Il y a encore une trentaine d’années, à la récré, à la sortie d’école ou dans le bus, ils criaient, ils rigolaient, ils se chamaillaient, à la maison, ils regardaient la télé, ils étaient connectés avec les parents, les repas en famille étaient animés, les profs étaient respectés. Bref, ils vivaient, ils apprenaient à vivre dans la société. Maintenant, chacun dans son coin de solitude, ils ont les yeux et les pouces rivés sur leurs portables, partout (même en classe) et par tous les temps, absorbés par des jeux stupides à la fin desquels ils sont fatigués, mentalement et physiquement, ils n’ont pas de patience, pour moindre anicroche, ils en viennent aux mains.

J’ai osé reprendre ce travail parce que, de nos jours, les thèmes de chaque fable (duperies, mensonges, arnaques, incivilités en tous genres, migration, etc.) devenus monnaie courante pour les adultes sont d’actualité brûlante.

UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Informations complémentaires

Format livre

210 pages

ISBN ebook

9782407044801

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407025817

A propos de l'auteur : Alain Tabib

Alain Tabib

Alain Tabib est né à Kaboul (Afghanistan). Après le baccalauréat (Lycée français de Kaboul) il est venu à Lyon (1960) où il a obtenu, au moyen d’examens et concours, les titres de docteur en médecine, docteur en biologie humaine, maître ès sciences médicales, maître de conférences des universités. Il fut membre d’une dizaine de sociétés savantes, rédigea (comme auteur ou co-auteur) plus de 300 articles. Il lisait tout ce qui lui tombait sous la main, dans le domaine de sa profession bien entendu mais aussi des romans (classiques), de la poésie et belles lettres, des ouvrages de philosophie (dans les deux langues : français et persan). Conscient du fait que maintenant il faut partager ses acquis, il publia trois « petites œuvres » dans le domaine médical suivies de ce que le lecteur trouvera dans ce petit recueil dans le domaine social.