Cicatrices indélébiles

7,9917,90

De la liberté à l’enfermement, il n’y a qu’un pas : une décision de justice. Cela paraît tellement simple, gravé à tout jamais dans mon esprit. Tel était maintenant mon destin tragique et combien traumatisant ! Je ne suis qu’une petite fille qui ne cesse de se demander pourquoi. Ces flots de mensonges qui déferlent tel un torrent de boue, arrachant au passage son identité ainsi que les six premières années d’une enfance pure et innocente. Ces fantômes qui hantent ses nuits, l’obligeant à faire face à des visages qu’elle ne reconnaît plus. Ce brouillard cotonneux, qui dissipe lambeau après lambeau ses souvenirs d’enfant. Sont-ils réels ou imaginaires ? L’arracher aux siens sous prétexte que sa vie est en danger ! Quel juge, quel tribunal a le droit de mettre sur une balance un enjeu capital pour cette petite fille née en Isère, expédiée sans ménagement dans un orphelinat de Bretagne ? Beaucoup de questions sans aucune réponse… Qui est cet homme solitaire aux cheveux longs hirsutes, une barbe tombant sur sa poitrine, rencontré vingt ans plus tard en pleine montagne pyrénéenne dans une maison de berger ? Encore des questions, en espérant cette fois y trouver des réponses…

Effacer
UGS : ND Catégories : , Étiquettes : , Auteur : .

Extraits du livre

Le chemin vers l’école devient de plus en plus difficile. N’ayant pas de gants, mes mains sont écarlates, elles me font très mal. Le sac en papier, où un cahier et deux crayons bien usés sont portés tels des trésors que je ne puis me permettre de perdre sans attirer toutes les foudres des parents, tombe à plusieurs reprises. De grosses larmes m’empêchent de poursuivre. Il me faut à tout prix me ressaisir. D’un coup de manche et d’un bon reniflement, j’aperçois enfin l’école. Pour rien au monde je ne veux que quelqu’un voie ce visage triste, marqué par une soirée encore trop difficile à supporter pour une petite fille de mon âge. J’ai voulu protéger un des garçons, et sans même que je puisse comprendre ce qui arrivait, je pris une gifle magistrale, accompagnée de pleurs saccadés. Ma mère m’a tirée par mon tablier, m’a fait monter les marches quatre à quatre. Je ne sais même pas si ce matin elle a fait attention à moi.

Page 1 Lignes 25 à 33

Informations complémentaires

Auteur

Aimée Virot

ISBN ebook

9782407008117

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

Format livre

233 pages

ISBN livre

9782407003136

A propos de l'auteur : Aimée Virot

Aimée Virot

Pour avoir vécu de nombreuses années dans le Sud-Ouest, notamment à CAPBRETON et HOSSEGOR, il m’est venu l’idée d’utiliser les belles plages landaises comme scènes de crimes. Aimée VIROT est née en mai 1953. Adoptée en 1960, elle passe six ans au MAROC. Elle regagne la FRANCE en 1966 où elle poursuit ses études à ANGERS. Ce n’est qu’en 2013 qu’elle voue une passion pour l’écriture. Aimée VIROT écrira trois romans : La captive des Landes, Cicatrices indélébiles et Ouragan à la Jamaïque.