Cette autre vie insolite

7,99

La permanence de l’autre vie nous habite, celle qui demeurera toujours comme insolite, comme une énigme.

Elle est là, se terre, reste discrète au point que l’on ignore jusqu’à sa présence.

Elle est tapie et attend le moindre signe, le plus insignifiant appel pour jaillir, envahir, submerger ce que l’on pensait être nous, mais qui peut surgir dans toute son étrangeté.

 

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

Dans ce cas bien précis, c’était l’ensemble des cellules de son corps dans leurs relations avec les sens par lesquelles elles étaient reliées qui tâchaient de communiquer avec un conscient qui pouvait être pour l’instant, il faut bien le reconnaître, défaillant.

Mais toute cette matière sensorielle n’était pas perdue car non immédiatement perçue. Elle était stockée dans le magma d’une mémoire inconsciente car non encore révélée.

  1. 13

Informations complémentaires

Format livre

174 pages

ISBN ebook

9782407042159

Version

Ebook téléchargeable

A propos de l'auteur : Jean-Luc Canton

Jean-Luc Canton

L’auteur est né en 1947 à Taza, ville frontalière entre le Maroc oriental et le Maroc occidental. C’était un enfant tranquille, puis un adolescent et un adulte réservé dans son comportement et son développement interne. Tout était médian dans sa manière de vivre son existence et dans ses rapports avec les autres. C’était quelqu’un de lisse et rond, ne possédant pas d’aspérités. Puis au seuil de son entrée dans sa vie d’adulte, de nouveaux horizons s’ouvrirent à lui, et à l’intérieur de lui. Il put, brique après brique, se bâtir, lui, et enfin lui avec les autres. Il comblait un vide qui de tout temps était latent en lui : le goût de l’écriture… « Quand j’aurai le temps », était enfin arrivé. L’écriture imposa une introspection, une maïeutique rigoureuse, pour faire découvrir au rustre qu’il pensait être une autre personnalité au discernement beaucoup plus abouti. Il n’en demeure pas moins vrai qu’ils resteront tous les deux, et le rustre et l’éduqué, mais dans cette cohabitation le rustre tiendra beaucoup moins de place.