BOUBOU DAGARA DE L’ALLIANCE DES CULTURES A LA CULTURE DE L’AMITIE ET DE LA COHESION SOCIALE

Array
(
    [0] => Array
        (
            [attributes] => Array
                (
                    [attribute_pa_version] => livre-papier
                )

            [availability_html] => 
            [backorders_allowed] => 
            [dimensions] => Array
                (
                    [length] => 
                    [width] => 
                    [height] => 
                )

            [dimensions_html] => ND
            [display_price] => 13.9
            [display_regular_price] => 13.9
            [image] => Array
                (
                    [title] => 9782407014026_1_75
                    [caption] => 
                    [url] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75.jpg
                    [alt] => 
                    [src] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75.jpg
                    [srcset] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75.jpg 433w, https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75-201x300.jpg 201w, https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75-300x447.jpg 300w
                    [sizes] => (max-width: 433px) 100vw, 433px
                    [full_src] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75.jpg
                    [full_src_w] => 433
                    [full_src_h] => 645
                    [gallery_thumbnail_src] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75-100x100.jpg
                    [gallery_thumbnail_src_w] => 100
                    [gallery_thumbnail_src_h] => 100
                    [thumb_src] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75-449x622.jpg
                    [thumb_src_w] => 449
                    [thumb_src_h] => 622
                    [src_w] => 433
                    [src_h] => 645
                )

            [image_id] => 17371635
            [is_downloadable] => 
            [is_in_stock] => 1
            [is_purchasable] => 1
            [is_sold_individually] => no
            [is_virtual] => 
            [max_qty] => 
            [min_qty] => 1
            [price_html] => 13,90
            [sku] => 
            [variation_description] => 
            [variation_id] => 18155695
            [variation_is_active] => 1
            [variation_is_visible] => 1
            [weight] => 
            [weight_html] => ND
        )

    [1] => Array
        (
            [attributes] => Array
                (
                    [attribute_pa_version] => ebook-telechargeable
                )

            [availability_html] => 
            [backorders_allowed] => 
            [dimensions] => Array
                (
                    [length] => 
                    [width] => 
                    [height] => 
                )

            [dimensions_html] => ND
            [display_price] => 6.99
            [display_regular_price] => 6.99
            [image] => Array
                (
                    [title] => 9782407014026_1_75
                    [caption] => 
                    [url] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75.jpg
                    [alt] => 
                    [src] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75.jpg
                    [srcset] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75.jpg 433w, https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75-201x300.jpg 201w, https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75-300x447.jpg 300w
                    [sizes] => (max-width: 433px) 100vw, 433px
                    [full_src] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75.jpg
                    [full_src_w] => 433
                    [full_src_h] => 645
                    [gallery_thumbnail_src] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75-100x100.jpg
                    [gallery_thumbnail_src_w] => 100
                    [gallery_thumbnail_src_h] => 100
                    [thumb_src] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/08/9782407014026_1_75-449x622.jpg
                    [thumb_src_w] => 449
                    [thumb_src_h] => 622
                    [src_w] => 433
                    [src_h] => 645
                )

            [image_id] => 17371635
            [is_downloadable] => 1
            [is_in_stock] => 1
            [is_purchasable] => 1
            [is_sold_individually] => no
            [is_virtual] => 1
            [max_qty] => 
            [min_qty] => 1
            [price_html] => 6,99
            [sku] => 
            [variation_description] => 
            [variation_id] => 17372446
            [variation_is_active] => 1
            [variation_is_visible] => 1
            [weight] => 
            [weight_html] => ND
        )

)

Livre Broché : 13,90

Dans les rues, on parle de boubous africains. Au Burkina Faso, l’héritage est le « faso dan fani ». Au pays dagara (Nord Ghana et Sud-Ouest du Burkina Faso), c’est le « boubou dagara » pour désigner le « bala ». Il est spécifique par sa couture, par son tissu, par sa broderie, par sa forme… Quand le « bala », est porté ou exposé, il est un livre ouvert de l’histoire du peuple dagara. Il traduit les sentiments de ses enfants ; il représente leurs relations sur terre et avec le monde invisible ; il indique qui est le Dagara, témoigne de son état d’âme, dessine son habitat, trace son territoire géographique, son espace culturel… Le « bala », en définitif, est un pont culturel construit entre surtout le Ghana et le Burkina. Il est pour la population du « Pays des hommes intègres » une alliance des cultures dont les fruits sont : la culture de l’amitié et de la cohésion sociale. Le « bala » est un instrument de paix dont feu Nuru-cow Claude SOMDA en a fait sa marque déposée, après « Sankara arrive ».

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

EXTRAIT DU LIVRE

Un ministre de la culture : Nuru-cow Claude METUOLE SOMDA

Grâce à notre ami Angelin DABIRE, nous pouvons faire le portrait de cet homme qui, nommé ministre de la culture, a porté haut le flambeau de la promotion du boubou dagara absolument dans la discrétion mais avec fierté.

« Né en 1949 juste après la deuxième guerre mondiale, à Dissin Kokoligu, dans le département de Dissin, Province du Ioba, Nurukyor Claude SOMDA est titulaire d’un doctorat de 3e cycle d’histoire de l’université de Paris VII depuis 1984. Enseignant-chercheur à l’université de Ouagadougou, il a également été Directeur de cabinet du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (1981-1982), député à l’Assemblée nationale (1992-1994), Ministre de la Communication et de la Culture, Porte-parole du Gouvernement (1994-1996).

Maître de conférence au département d’histoire et d’archéologie, spécialiste des questions d’histoire politique et sociale, grand défenseur de la culture burkinabè, il était président du Comité d’organisation des grandes conférences du ministère des Arts et de la culture, président fondateur du Cercle pour la Promotion de l’Art vestimentaire africain. Véritable homme de culture, Nurukyor Claude SOMDA a été l’un des initiateurs de la Semaine Nationale de la Culture (SNC).

Il était de ce fait en permanent déplacement à l’intérieur ou à l’extérieur du pays afin de partager son savoir étendu. Historien de formation, la culture des sociétés en général et celle dagara en particulier n’avait aucun secret pour lui. Il enseignait et vivait cette culture. Ne l’a-ton pas surnommé Nurukyor «Dagara Bala» en référence à ses tenues vestimentaires dont le boubou dagara était pratiquement devenu sa marque déposée ? »

 Aux funérailles de Nuru cow à Kokoligu (Dissin), Le vice-recteur de l’Université de Ouagadougou, le Professeur R. Tall, dans son oraison funèbre relève que « le Pr SOMDA n’a pas été seulement enseignant-chercheur, homme de culture ou homme politique, il fut également un catholique convaincu et pratiquant. Ce qui lui a valu d’être nommé au Conseil pontifical pour la culture par le Pape Jean Paul II ».

Burkina : Les autorités encouragées à porter le Faso Dan Fani

Avant de tirer toute conclusion sur ce petit écrit, prenons connaissance d’une décision sage prise par les autorités politiques, selon Burkina24

« Le Premier ministère a pris un arrêté datant du 29 novembre 2017 pour la promotion et la valorisation du Faso Dan Fani (FDF). Les autorités politiques de l’Etat burkinabè sont désormais encouragées à se vêtir en Faso Dan Fani lors des cérémonies officielles.

C’est désormais officiel. Le FDF devient le pagne officiel des grandes manifestations au Burkina Faso. Les autorités politiques burkinabè pour toutes les cérémonies officielles et manifestations  d’envergure nationale sont encouragées à le porter.

L’arrêté N02017.059 PM/CAB portant promotion et valorisation du Faso Dan Fani, du Premier ministère rendu public ce lundi 8 janvier 2018, en son article premier, stipule que : «  dans le cadre de la promotion de l’identité culturelle, le port du Faso Dan Fani par les autorités politiques du pays est encouragé lors des cérémonies officielles ou des manifestations d’envergure nationale».

 

Informations complémentaires

ISBN ebook

9782407033010

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

Format livre

124 pages

ISBN livre

9782407014026

A propos de l'auteur : D'Aquin Nifaa

D'Aquin Nifaa

Né le 28 Janvier 1970, N. Thomas D’Aquin BEKUONE HIEN, prêtre du diocèse de Diébougou au Burkina Faso, est titulaire d’un Brevet Professionnel en Responsable d’Exploitation Agricole (BPREA) et expert en ingénierie de développement local (CIEDEL - Lyon). Il a un intérêt particulier pour toutes les questions touchant l’agroécologie, l’art et la culture. Vicaire co-fondateur et curé de paroisse, il fut aussi responsable de la ferme école de Loropéni au Burkina Faso. Il a collaboré avec Oxfam Monde, CIDI, Wa-nyè, SOS Sahel, MAGIS…. D’où son expérience dans de nombreux projets de développement local. Décoré Chevalier de l’Ordre du Mérite des Collectivités Locales en décembre 2007, Thomas D’Aquin est l’actuel directeur du Centre AGRITHEQUE de Diébougou et chef de projet Centre Pédagogique de Production Agro-Sylvo-Pastorale du Lycée Agricole (CEPPALA) en création après son expérience entrepreneuriale au Centre Songhaï (Bénin).