Amedisis – La Prophétie du Nil

9,9919,90

Robert, vétéran de la guerre d’Afghanistan, a fui le monde des hommes pour vivre isolé, seul en Alaska. Cependant, quelque chose le trouble, il sent une présence à ses côtés. Cherchant une solution pour élucider ce mystère, il finira par rencontrer cet être mythique contemporain de l’Égypte ancienne, Amedisis.
Partageant les mêmes envies que Robert de mener une vie simple, des liens aussi soudains que mystérieux vont se créer entre eux.
Amedisis passera beaucoup de temps à raconter à Robert comment a été bâti son monde à l’origine et comment elle et les siens, se faisant passer pour des Dieux, ont réussi à diriger les plus grands Pharaons.
C’est alors que l’aventure commence pour Robert.
Amedisis prouvera à Robert que les pyramides de l’Égypte ont bel et bien été construites par les Égyptiens eux-mêmes, créées par des hommes comme Imhotep sachant analyser du regard le monde qui les entoure.
Elle informe aussi Robert que son peuple détient la solution pour inverser la courbe du changement climatique et sauver la planète, mais il leur faut comme autrefois reprendre le pouvoir sur les hommes.
Amedisis comprend que la prophétie est sur le point de se réaliser, mais elle sait qu’elle et Robert ne peuvent agir seuls, elle va avoir besoin de l’aide de son frère Anubis et de son armée.
Ne doutez pas, ils ont toujours été là, nous ne sommes pas seuls.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

Robert ressent de l’espoir dans ce qu’il entend, tout comme il ressent de la paix en regardant vers le ciel à travers les premières branches de sapin enneigées captivées par la lumière orange émise du feu.

Ses mots, il les vit comme une vision d’un monde enfin en paix, un monde où l’on ne donnera de l’importance qu’à l’essentiel.

Son visage exprime la satisfaction et le désir d’avancer vers un monde nouveau.

Robert demande à Amedisis de s’approcher, ce qu’il veut, là, à cet instant ?

C’est juste la tenir dans ses bras.

 

—                  Parle-moi de l’Égypte, de ce fameux temple avec les gran­des statues devant.

—                  Le temple d’Abou Simbel ?

—                  Oui , comment ont-ils fait pour faire des colosses pareils avec autant de précision ?

Informations complémentaires

Format livre

383 pages

ISBN ebook

9782407039036

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407020041

A propos de l'auteur : Jeff Wirtz

Jeff Wirtz

Et si on rebattait les cartes ? Voir les choses d’un tout autre point de vue. Jeff Wirtz n’est ni archéologue ni ingénieur, mais avec le recul et une vie chargée d’histoire, il a souvent été confronté à faire des choses seul. C’est alors qu’un jour il s’est dit : « Et si nous étions sur une mauvaise voie, que la construction des pyramides de l’Égypte n’était pas le fruit d’une grande technologie, mais au contraire de la plus simple ? » Se mettre dans la peau des Égyptiens, avec les moyens dont ils disposaient, Jeff Wirtz s’est souvent posé cette question : et s’il était seul à la montagne, comment ferait-il pour déplacer de grosses pierres ? Et si le nombre d’or découvert dans la construction de la pyramide de Khéops n’était pas le fruit d’une technologie venant d’une civilisation avancée, mais simplement un pur hasard ? Jeff Wirtz, lui, en est certain et partage avec vous dans ce roman, sa conviction sur la manière dont, par hasard, ils se sont servi du nombre d’or sans même le savoir, et comment ils l’ont découvert. Dans ce roman il a cherché à partager avec vous une nouvelle version, que ce soit pour le transport des pierres sur terre, le chargement sur les bateaux... Comment ont-ils été aussi précis pour tailler des sculptures colossales et polir de la pierre, comment ont-ils fait pour monter les pierres au sommet des pyramides ? Avec une rampe ? Alors où est-elle ? Nous n’avons jamais trouvé de trace, mais Jeff Wirtz, lui, partagera avec vous sa théorie. Tout comme pour l’Égypte ancienne, l’homme cherche toujours une solution compliquée pour résoudre les problèmes de l’humanité et si l’inversion de la courbe du réchauffement climatique n’était pas compliquée, mais simple selon lui , faudrait-il encore que les dirigeants de la planète investissent pour sauver le monde ou pas ?