Ce train ne prend plus de voyageurs

7,9918,90

Ceci est une pure caricature du monde de travail, placée dans un lieu fréquenté par tout le monde, à savoir un wagon de métro. C’est une image du comportement humain en temps réel poussé jusqu’à l’extrême de sa réalité. J’ai redonné aux conflits entre les personnages un caractère comique. Toute l’histoire est vue sous un angle humoristique.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Étiquettes : , Auteur : .

Extraits du livre

« Pause clope, pause clope », résonne soudain une voix moins aiguë que celle de « SVP », mais aussi forte.

Judith se retourne vers le son puissant de cette voix qu’elle pense connaître très bien.

À son grand étonnement, Yolande, sa collègue de travail, s’étale sur le siège en prenant ses aises. Sur ses genoux sautille légèrement un PC portable de qualité.

Les oreilles de Yolande se noient dans le son chatoyant, sortant des écouteurs qui épousent parfaitement leur forme.

L’apôtre de Yolande (le vermisseau) entre dans le wagon à la Station « Montparnasse Bienvenue ». Pourquoi celle-là et pas une autre ? Il ne le savait pas. Il fallait qu’il prenne cette rame donc il l’a prise sans réfléchir.

D’un regard de nouveau-né, Zazar (un prénom comme une autre) cherche son mentor en la personne de la douce et entreprenante Yolande.

–         Viens mon petit. T’as apporté du café j’espère ? Sinon tu sais ce qu’il te reste à faire : tu te casses !

Informations complémentaires

Format livre

229 pages

ISBN ebook

9782407029334

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

ISBN livre

9782407010349

A propos de l'auteur : Wiktoria Hel

Wiktoria Hel

Wiktoria HEL aime énormément les animaux de compagnie. Son dernier compagnon, c’est le petit furet Pumckin. C’est un sacré joueur. Il joue comme un chaton et se comporte comme un toutou. Il attend devant la porte d'entrée que Wiktoria rentre de travail. Il voyage avec Wiktoria en voiture partout où elle va, en France ou à l’étranger. Il comprend quand Wiktoria lui demande s’il veut jouer, manger, aller se promener ou autre chose. Quand Wiktoria installe son chevalet pour peindre, il se blottit à côté d’elle et observe le pinceau qui se déplace sur la toile. Et puis, tout tranquille, Pumckin s’endort. Pumckin est un membre de la famille à part entière.