Le salut de la lumière

Array
(
    [0] => Array
        (
            [attributes] => Array
                (
                    [attribute_pa_version] => ebook-telechargeable
                )

            [availability_html] => 
            [backorders_allowed] => 
            [dimensions] => Array
                (
                    [length] => 
                    [width] => 
                    [height] => 
                )

            [dimensions_html] => ND
            [display_price] => 6.99
            [display_regular_price] => 6.99
            [image] => Array
                (
                    [title] => 9782407014583_1_75
                    [caption] => 
                    [url] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/09/9782407014583_1_75.jpg
                    [alt] => 
                    [src] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/09/9782407014583_1_75.jpg
                    [srcset] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/09/9782407014583_1_75.jpg 416w, https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/09/9782407014583_1_75-204x300.jpg 204w, https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/09/9782407014583_1_75-300x441.jpg 300w
                    [sizes] => (max-width: 416px) 100vw, 416px
                    [full_src] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/09/9782407014583_1_75.jpg
                    [full_src_w] => 416
                    [full_src_h] => 612
                    [gallery_thumbnail_src] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/09/9782407014583_1_75-100x100.jpg
                    [gallery_thumbnail_src_w] => 100
                    [gallery_thumbnail_src_h] => 100
                    [thumb_src] => https://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2019/09/9782407014583_1_75-449x622.jpg
                    [thumb_src_w] => 449
                    [thumb_src_h] => 622
                    [src_w] => 416
                    [src_h] => 612
                )

            [image_id] => 18274588
            [is_downloadable] => 1
            [is_in_stock] => 1
            [is_purchasable] => 1
            [is_sold_individually] => no
            [is_virtual] => 1
            [max_qty] => 
            [min_qty] => 1
            [price_html] => 
            [sku] => 
            [variation_description] => 
            [variation_id] => 18274646
            [variation_is_active] => 1
            [variation_is_visible] => 1
            [weight] => 
            [weight_html] => ND
        )

)
6,99

Le salut de la lumière se compose de sept récits basés sur l’analyse des états psychologiques de la narratrice et sur sa réflexion intime pendant sa plongée dans le silence absolu, après des expériences liées à des personnes et des attentes qui l’ont désavouée. Les difficultés des relations, thème commun des petites proses comme l’indique ce qui précède, mènent souvent à la dissolution et à la recherche d’un rayon de lumière comme issue salvatrice. L’intention de l’auteur est de parler de phénomènes universels tels que l’amitié, l’amour, la coopération et la coexistence pacifique. Son but ultime est de motiver chaque individu à recevoir une éducation essentielle, ce qui l’incitera à effectuer son voyage intérieur vers la lumière et son union avec le Tout.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Auteur : .

Extraits du livre

J’écris
comme les peintres font
leurs autoportraits.

Une place spéciale dans ma prose poétique occupe l’Amour (Eros), d’abord parce qu’il fut l’un des dieux les plus importants de l’Antiquité (l’un des trois dieux qui ont créé le monde, selon la théogonie d’Hésiode), puis parce qu’il est le plus subversif et donc le plus catalytique, donnant ainsi des réponses inestimables à nos questionnements. Oui, Eros a le pouvoir de faire ressortir de nous non seulement le côté le plus brillant mais aussi le plus sombre. La force de la douleur qu’il provoque est si grande que si elle ne nous tue pas, elle peut nous enseigner et nous rendre sages comme rien d’autre.

Tout en gardant une profonde estime pour l’esprit et l’âme de l’homme, je ne peux pour autant ignorer le fait que derrière tout génie se trouve une figure féminine. Je me demande de plus en plus : Qu’est notre monde ? N’est-il pas construit sur les principes que les hommes nous ont imposés ? Qu’est notre civilisation ? N’est-elle pas basée exclusivement sur les pensées philosophiques des hommes ? La trinité elle-même est patriarcale. Je ne peux me débarrasser de la sensation que l’Eglise et l’éducation sont responsables des maux de l’homme, car elles ont instillé dans le monde où nous vivons, un sperme de tyrannie masculine et patriarcale conduisant ainsi notre société à la violence et à la corruption. Il est temps que finisse la lutte entre les deux sexes et qu’on reconnaisse enfin la contribution essentielle de la Grande Mère à l’existence humaine.
Quelle est notre attitude envers notre Mère-Terre ? Envers celle qui nous a nourris et qui nous a protégés ? Nous ne devrions sûrement pas nous sentir très fiers si nous réfléchissions à notre comportement. En regardant avec lucidité tout ce qui se passe autour de moi et très loin de moi, ma conscience de poète me dit qu’il nous faut retrouver notre identité perdue afin de pouvoir ramener l’équilibre ébranlé.

Tout le cours de ma vie, pendant lequel j’ai changé plusieurs fois de lieu et ai été souvent exposée à la disposition de la haine des gens et des éléments cosmiques, m’a fait réaliser que ce n’est pas accidentel de m’être installée à Amnissos, l’ancien port de Cnossos où la civilisation avait atteint son point culminant grâce à l’équilibre qui y existait entre les éléments masculins et féminins. Je vais le dire simplement. Comme nous le savons, les deux symboles de la Crète minoenne sont la déesse aux serpents et le taureau. La déesse aux serpents qui représente la Terre et la Lune, c’est-à-dire l’élément féminin de la nature, et le taureau qui représente le Ciel et le Soleil, c’est-à-dire l’élément masculin de la nature, symbolisent en fait les deux aspects du Monde. Ces deux aspects qui normalement sont en lutte, étaient en parfaite harmonie en Crète minoenne. C’est pourquoi la civilisation y a prospéré.

Informations complémentaires

ISBN ebook

9782407033577

Version

Ebook téléchargeable

A propos de l'auteur : Constance Dima

Constance Dima

Constance Dima, linguiste-comparatiste et professeur de français, est écrivaine, poétesse et traductrice. Après avoir vécu dans plusieurs pays, elle est rentrée en Grèce pour s’installer en Crète où elle continue d’écrire et de travailler seule ou en collaboration avec des poètes et des traducteurs publiant chez de nombreux éditeurs et magazines littéraires en Grèce et à l’étranger. Elle a publié des articles de linguistique comparative, quatre recueils de poèmes, un témoignage romancé, un essai, un roman et de nombreuses traductions. Certains de ses poèmes et livres de prose sont traduits en grec, français, tchèque, bulgare, anglais, espagnol, italien et russe. Constance Dima a été honorée d’un prix de linguistique comparative (1979) et d’un prix de poésie (1999). Pour plus d’informations sur elle et son œuvre, vous pouvez visiter son site traduit en huit langues : www.constance-dima.com.