Yves Coubronne

Thumbnail

Suite à un parcours atypique lors de son adolescence dans le monde de la chasse, émaillé d’arrestations de braconniers avec son père garde fédéral, il entre dans la police nationale en 1980 comme gardien de la paix. Plusieurs interpellations, dont celle d’un terroriste d’Action Directe responsable de la mort de deux policiers et d’un général de gendarmerie, vont construire sa réputation en Rhône-Alpes. Devenu inspecteur de police en 1988, il va travailler sur des enquêtes judiciaires particulières au sein de la 4ème division de Police Judiciaire à Paris au cours desquelles il découvre la délinquance liée aux stupéfiants. De retour à LYON en 1992, il crée le groupe d’enquêtes antidrogues de LYON 5/9 au sein de la Sécurité Publique du Rhône. Le travail de cette brigade démontrera que même avec peu de moyens humains et matériels, il est possible de créer de l’insécurité chez les dealers et trafiquants de drogues.

Voici le seul résultat