Tiotia Fanfan

Thumbnail

L’auteure, d’origine polonaise par ses grands-parents, est née en 1960 dans les Hauts de France. Le titre de l’ouvrage concerne Les aventures crabuesques de Moja ciotka (ma tante en polonais) Fanfan. Les références à la cuisine polonaise et les expressions de son Nord natal ont trouvé tout naturellement leur place dans son ouvrage. Après 5 ans d’études universitaires scientifiques, elle quitte la faculté pour intégrer l’Éducation nationale. Mais la Science lui manque, alors la jeune maman de 27 ans décide de passer son Doctorat de Biochimie et en profite pour accueillir son deuxième enfant. Les explications sur les examens et les traitements mis en place dans le cadre de son cancer sont la résultante de la pédagogie acquise, quand elle dispensait des cours aux collèges et aux lycées, et de sa formation universitaire.
Responsable Qualité dans une entreprise pharmaceutique depuis 30 ans, elle est connue et reconnue par sa hiérarchie, ses pairs et de nombreux collaborateurs qui n’ont pas cessé de demander de ses nouvelles durant les 8 mois d’absence de l’entreprise, ce qui a conduit à la genèse de l’ouvrage, avec pour objectif de dédramatiser la maladie en la racontant avec humour. Toutes les situations décrites dans son ouvrage sont autobiographiques, souvent burlesques ou remplies d’émotion. Mariée, mère de deux grands enfants et mamie depuis peu, elle a voulu montrer à son entourage que la volonté et le courage sont des atouts dans le processus de guérison et qu’il ne faut JAMAIS partir battu d’avance.

Voici le seul résultat